Le pétrole repart en forte hausse avant les stocks américains

Le pétrole repart en forte hausse avant les stocks américains©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 avril 2018 à 15h27

Les cours de l'or noir progressent sensiblement en ce milieu de semaine, dopés par l'annonce d'une baisse des réserves de brut aux Etats-Unis. Le 'light sweet crude' pour livraison mai grimpe actuellement de 2% à 67,8 dollars sur le New York Mercantile Exchange, de nouveau au plus haut depuis 2014, et le baril de Brent de la Mer du Nord avance de 1,7% à 72,8$.

L'Institut américain du pétrole a dévoilé mardi soir un repli surprise, de 1,05 million de barils, des stocks de brut hebdomadaires américains la semaine passée. Une bonne nouvelle en attendant les données officielles du Département à l'énergie cet après-midi.

En outre, l'OPEP et ses alliés, y compris la Russie, doivent se réunir à Djeddah, en Arabie saoudite, le 20 avril pour explorer les moyens de prolonger leur coopération afin de poursuivre leurs efforts pour équilibrer le marché pétrolier. Le cartel et 10 autres pays producteurs ont réussi à diminué leur production de 1,8 million de barils par jour depuis janvier 2017 et se sont engagés à le faire jusqu'à la fin de cette année. "Les prix du pétrole se maintiennent pour le moment à des sommets de trois ans (atteints plus tôt en avril) et, avec des niveaux d'inventaire normaux, la surabondance de l'offre de ces dernières années semble être terminée", affirme à Reuters, William O'Loughlin, analyste chez Rivkin Securities.

L'apaisement des tensions autour de la Syrie avait entraîné un léger reflux des cours du pétrole ces dernières heures tout comme l'annonce de contacts directs entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Mais le risque géopolitique reste bien présent dans l'esprit des opérateurs et continue à soutenir le brut.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU