Le premier actionnaire de Gemalto s'oppose à l'offre d'Atos

Le premier actionnaire de Gemalto s'oppose à l'offre d'Atos©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 14h26

Atos va devoir batailler ferme s'il veut mettre la main sur Gemalto. Après que le conseil d'administration du spécialiste des cartes à puce et de la sécurité numérique eut éconduit la SSII et son offre à 46 euros par action, c'est au tour de la famille Quandt de rejeter la proposition de la firme dirigée par Thierry Breton. La famille Quandt est le premier actionnaire de Gemalto avec environ 8,9% du capital via les participations de la S.N. Quandt (5,67%) et de Susanne Klatten (S.H.U. Klatten qui détient 3,2% du capital). Un porte-parole des Quandt a indiqué à Reuters soutenir le rejet de l'offre actuelle d'Atos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.