Le Président turc Erdogan et Emmanuel Macron se seraient entretenus

Le Président turc Erdogan et Emmanuel Macron se seraient entretenus©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 16 août 2018 à 15h51

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan et son homologue français Emmanuel Macron se seraient entretenus ce jour par téléphone et auraient souligné l'importance du développement des liens économiques et commerciaux unissant les deux pays, ainsi que des investissements bilatéraux. C'est du moins ce que croit savoir l'agence Reuters, citant une 'source présidentielle turque'. La source en question affirme que les deux présidents ont décidé d'une rencontre de leurs ministres des finances, qui devrait intervenir sous peu. Emmanuel Macron aurait aussi affirmé à Erdogan que la stabilité économique de la Turquie était importante pour la France.

Sur le marché des changes, l'euro se redresse de 0,4% à 1.1397$. Le dollar perd encore 2,9% contre la livre turque, à 5,75, après un pic de plus de 7 plus tôt cette semaine. La crise turque semble donc "digérée" à court terme, avec par ailleurs un coup de pouce de l'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, qui entend soutenir Erdogan en investissant 15 milliards de dollars en Turquie.

La livre turque, qui s'était effondrée vendredi puis lundi pour toucher un plancher historique, reprend de la hauteur depuis l'intervention de la Banque centrale et l'annonce d'un plan économique. La Banque centrale de Turquie a précisé qu'elle allait fournir toute la liquidité nécessaire aux banques locales. Un plan économique a été annoncé par le ministre des finances Berat Albayrak.

La dégradation des relations avec les USA avait précédemment plombé la monnaie turque. La baisse s'était accélérée en fin de semaine dernière avec les sanctions américaines contre la Turquie. Vendredi, le Président américain Donald Trump avait annoncé sur le réseau social Twitter l'autorisation d'un doublement des taxes sur l'acier et l'aluminium concernant la Turquie. "L'aluminium sera désormais taxé à 20% et l'acier à 50%. Nos relations avec la Turquie ne sont pas bonnes en ce moment!", avait expliqué Trump.

Erdogan a demandé quant à lui aux Turcs de convertir leurs dollars ou leur or éventuel en livre turque, après ces sanctions américaines consécutives à l'échec de négociations pour la libération du pasteur américain Andrew Brunson, soupçonné de terrorisme par la Turquie. Erdogan est revenu à la charge mardi, annonçant que la Turquie allait boycotter les produits électroniques américains tels que les iPhones d'Apple. Une liste de produits américains importés qui seront surtaxés a ensuite été publiée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.