Le projet d'alliance entre Naval Group et Fincantieri progresse

Le projet d'alliance entre Naval Group et Fincantieri progresse
Une frégate de taille intermédiaire Belharra de DCNS.

Boursier.com, publié le vendredi 02 février 2018 à 08h03

Ce n'est pas encore "l'Airbus des mers" que certains appellent de leurs voeux, mais c'est un bon début. L'alliance navale franco-italienne est prête à larguer les amarres. La France et l'Italie ont poursuivi hier leurs discussions en vue d'un rapprochement entre Naval Group et Fincantieri. La ministre des armées Florence Parly et le ministre de l'économie Bruno Le Maire étaient hier à Rome pour une rencontre avec leurs homologues transalpins et les PDG des deux entreprises.

Cette alliance permettra la construction d'un projet industriel et commercial solide entre les deux groupes, dont le premier projet commun devrait être un bâtiment de soutien et de ravitaillement, ont indiqué les ministres français, qui souhaitent que les partenaires soient en mesure de se positionner ensemble sur les appels d'offres pour les navires de surface militaires. Les deux industriels vont peaufiner leur projet, qu'ils présenteront en juin aux deux gouvernements, qui plancheront en parallèle sur un accord politique destiné à offrir un cadre favorable pour la collaboration entre Fincantieri et Naval Group.

Naval Group, l'ex-DCNS, compte Thales au nombre de ses actionnaires, à hauteur de 35%. Naval Group et Fincantieri ont déjà collaboré, notamment sur les programmes de frégates FREMM et HORIZON. Pour connaître les modalités exactes du projet, notamment le niveau de collaboration qui sera décidé, il faudra patienter jusqu'en juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.