Le retour en grâce de la Grèce se confirme

Le retour en grâce de la Grèce se confirme©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 janvier 2020 à 14h24

La crise semble être un lointain souvenir pour la Grèce même si tout n'est pas encore rose du côté d'Athènes. Le taux de chômage reste en effet très élevé et la dette très importante. Reste que le pays avance clairement dans la bonne direction. Alors que Fitch a rehaussé la semaine passée la note souveraine du pays de 'BB-' à 'BB' (encore deux crans sous la catégorie investissement), les taux grecs évoluent sur des plus bas historiques à l'image du dix ans qui est tombé hier à 1,155%. Profitant de ce contexte porteur et du retour en grâce du pays aux yeux du marché, Athènes a lancé ce mardi une émission obligataire à 15 ans, la première pour une telle durée depuis plus d'une décennie. Environ 2 milliards d'euros devraient être levés à un taux légèrement inférieur à 2%. Selon les premiers indicateurs, la demande a été très élevée puisqu'elle atteindrait plus de 14 MdsE.

La réussite de l'opération montre que les investisseurs ont à nouveau confiance dans l'économie hellénique. Elle pourrait permettre au Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, de faire valoir que la dette grecque est viable, et le dirigeant pourrait en profiter pour demander à ses partenaires européens une plus grande marge de manoeuvre budgétaire en abaissant les objectifs déjà convenus en matière d'excédent primaire pour 2021 et au-delà.

"Nous pensons que les gains les plus importants ont été réalisés sur la dette grecque", explique au 'Financial Times' Nick Wall, un gestionnaire de portefeuille chez Merian Global Investors qui détient des obligations d'État grecques. "Mais il n'y a pas une abondance d'options pour les investisseurs en obligations d'État qui veulent un peu de rendement". Au plus grand bonheur d'Athènes?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.