Le risque d'une erreur de politique monétaire de la BCE ou de la Fed fait peur aux investisseurs

Le risque d'une erreur de politique monétaire de la BCE ou de la Fed fait peur aux investisseurs©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 décembre 2017 à 15h09

Le risque d'une erreur de politique monétaire de la BCE ou de la Fed reste perçu par les investisseurs comme le plus important pour l'économie mondiale. C'est en tous cas l'avis de 23% des gérants interrogés dans le cadre de l'enquête "Fund Manager Survey" de Bank of America Merrill Lynch Global Research du mois de décembre. Un krach sur les marchés obligataires mondiaux (15%) et une crise de la dette chinoise (14%) sont également vus comme les plus gros dangers pour l'économie.

En outre, les deux tiers des répondants s'attendent à ce que la réforme fiscale américaine entraîne des une hausse des rendements obligataires et des actions l'an prochain. A l'inverse, seulement 3% pensent que cela entraînera une baisse des rendements obligataires et des actions.

Alors que 45% (nets) des investisseurs jugent désormais les actions surévaluées, 25% voient les marchés atteindre leur sommet au premier trimestre, 30% au second trimestre et 28% sur la seconde partie de l'année. 83% des spécialistes trouvent également les marchés obligataires surévalués, un niveau proche du record de 85% atteint en octobre.

En termes d'allocation d'actifs, les investisseurs ne sont plus que 48% à 'surpondérer' les marchés actions. 15% des sondés 'sous-pondèrent' par ailleurs la place boursière américaine, contre 16% le mois dernier.

Enfin, la part de cash en portefeuille progresse pour la première fois en quatre mois, à 4,7%, contre 4,4% en novembre, et est à nouveau supérieure à sa moyenne à 10 ans de 4,5%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.