Le Royaume-Uni affiche sa plus faible croissance depuis 2010

Le Royaume-Uni affiche sa plus faible croissance depuis 2010
Londres Big ben Royaume-Uni Grande-Bretagne

Boursier.com, publié le lundi 11 novembre 2019 à 10h55

Le PIB préliminaire britannique du troisième trimestre est ressorti en progression de 0,3%, contre un consensus de +0,4% et après une correction de 0,2% sur la période antérieure. En rythme annuel, ce PIB augmente de 1% pour le troisième trimestre contre un consensus de +1,1%. Les chiffres dévoilés ce jour par le Bureau des statistiques nationales ressortent donc inférieurs aux attentes, mais l'économie britannique a évité la récession ce qui reste une consolation. La croissance annuelle est quant à elle la plus faible depuis 2010. Rappelons que le Royaume-Uni avait affiché au second trimestre la pire performance de l'Union européenne du point de vue de la croissance.

GDP grew 1.0% in Q3 2019 compared with Q3 2018 https://t.co/DFuxMAiDus pic.twitter.com/AyHkaJn12V
- Office for National Statistics (@ONS)

L'ONS britannique préfère évoquer de son côté une "croissance ferme" du PIB au troisième trimestre, principalement grâce à un solide mois de juillet. "Les services ont une fois encore donné le ton, la construction se comportant également bien". L'industrie manufacturière n'est en revanche "pas parvenue à progresser". En mettant en perspective les derniers chiffres, le porte-parole de l'ONS admet tout de même que la croissance a ralenti sur son plus faible rythme en près d'une décennie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.