Le secteur des services renoue avec la croissance en avril en France

Le secteur des services renoue avec la croissance en avril en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 05 mai 2021 à 09h53

Les dernières données PMI ont mis en évidence une légère progression de l'activité dans le secteur des services français en avril, ce malgré la réintroduction de mesures strictes de confinement sur l'ensemble du territoire. Se redressant de 48,2 en mars à 50,3 (50,4 en première estimation), l'indice titre IHS Markit des services signale en effet la première croissance de l'activité depuis huit mois dans le secteur. Cette expansion globale a principalement reflété les croissances enregistrées dans les secteurs "poste & télécommunications" et "intermédiation financière". Le fort repli de l'activité s'est en revanche poursuivi dans le secteur "hôtels & restaurants" .

Les dernières données PMI ont mis en évidence une légère progression de l'activité dans le secteur des services français en avril, ce malgré la réintroduction de mesures strictes de confinement sur l'ensemble du territoire. Se redressant de 48,2 en mars à 50,3 (50,4 en première estimation), l'indice titre IHS Markit des services signale en effet la première croissance de l'activité depuis huit mois dans le secteur. Cette expansion globale a principalement reflété les croissances enregistrées dans les secteurs "poste & télécommunications" et "intermédiation financière". Le fort repli de l'activité s'est en revanche poursuivi dans le secteur "hôtels & restaurants" .

Ce retour à la croissance a notamment été porté par la première hausse du volume des nouvelles affaires depuis août dernier et s'est accompagné d'une amélioration des perspectives d'activité à douze mois, celles-ci ayant en effet atteint leur plus haut niveau depuis février 2018. Parallèlement, la hausse des prix des matières premières s'est traduite par une augmentation des coûts des entreprises.

L'indice composite de l'activité globale (51,6 contre 51,7 en première estimation) met également en évidence la première croissance de l'activité du secteur privé depuis huit mois en avril, et la quatrième seulement depuis février 2020.

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête : "après la réintroduction, au début du mois d'avril, de strictes mesures de confinement sur l'ensemble du territoire français, la première croissance de l'activité du secteur des services depuis huit mois peut paraître inattendue. Les progrès se sont toutefois concentrés sur les sous-secteurs dans lesquels les dernières restrictions sanitaires n'ont eu qu'un impact limité, tels que l'intermédiation financière, la poste et les télécommunications. L'évolution la plus significative observée au cours de la dernière période d'enquête porte sur la demande sous-jacente : après une période de contraction économique prolongée, une reprise semble en effet s'amorcer, les campagnes de vaccination permettant aux entreprises d'envisager l'avenir au-delà de la crise. Cette consolidation de la demande s'est traduite en avril par une hausse des nouvelles affaires et des niveaux d'activité chez les prestataires de services français".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.