Le Tanneur : la poursuite de l'exploitation n'est pas remise en cause malgré la crise sanitaire

Le Tanneur : la poursuite de l'exploitation n'est pas remise en cause malgré la crise sanitaire©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 avril 2021 à 18h07

La crise sanitaire a eu une incidence significative sur l'activité du groupe Le Tanneur & Cie à partir de la mi-mars 2020 et donc sur les comptes consolidés de l'exercice. La réduction du chiffre d'affaires consolidé résulte de ce contexte de la crise sanitaire. Il s'établit à 50,4 millions d'euros, en recul de -13,3 ME soit de -21% par rapport à l'exercice précédent. Le résultat courant du Groupe recule également pour s'établir à -3,3 ME, en dégradation de -0,8 ME par rapport à l'année 2019.

La crise sanitaire a eu une incidence significative sur l'activité du groupe Le Tanneur & Cie à partir de la mi-mars 2020 et donc sur les comptes consolidés de l'exercice. La réduction du chiffre d'affaires consolidé résulte de ce contexte de la crise sanitaire. Il s'établit à 50,4 millions d'euros, en recul de -13,3 ME soit de -21% par rapport à l'exercice précédent. Le résultat courant du Groupe recule également pour s'établir à -3,3 ME, en dégradation de -0,8 ME par rapport à l'année 2019.

Le résultat financier, le résultat exceptionnel et l'impôt sur le résultat de la période restent peu significatifs. Le résultat net ressort à -3,26 ME (-2,58 ME en 2019).

Concernant le bilan, la principale incidence de la crise sanitaire réside dans la hausse de l'endettement financier net qui passe d'un montant nul au 31 décembre 2019 à 2,6 ME au 31 décembre 2020. Le ratio d'endettement financier net sur fonds propres s'élève à 31% ; il était nul au 31 décembre 2019.

Le Groupe a mis en action un plan de continuité de l'activité en utilisant les mesures principales suivantes :
- Recours à l'activité partielle pour la majorité du personnel ;
- Obtention de prêts garantis par l'Etat pour un montant de 9,05 ME ;
- Mise en place d'un plan d'économies visant à diminuer le point mort de la marque ;
- Avances en compte-courant d'un montant de 7,5 ME de la part de l'actionnaire minoritaire Qatar Luxury Group - Fashion LLC et de 3 ME de part de l'actionnaire majoritaire Tolomei Participations.

Du fait de ces mesures et de la situation prévisionnelle du Groupe, le Management estime que "la poursuite de l'exploitation n'est pas remise en cause".

En outre, Le Tanneur poursuit sa stratégie de premiumisation de la marque, mais le 1er semestre de l'année 2021 s'annonce encore difficile en raison du contexte dans lequel le commerce physique évolue en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.