Le Tanneur réduit ses pertes en 2019

Le Tanneur réduit ses pertes en 2019©Boursier.com

Boursier.com, publié le dimanche 03 mai 2020 à 22h23

Le chiffre d'affaires consolidé de Le Tanneur pour l'année 2019 s'établit à 63,7 millions d'euros. Il augmente de +8,6% par rapport à l'exercice précédent. L'activité de la branche Fabrication pour maisons de luxe est en hausse de +16,4%. Le chiffre d'affaires de la branche Marques propres a baissé de -3,5% en données réelles et de -2,5% à périmètre comparable.

Le résultat d'exploitation 2019 ressort à -2,41 ME (-3,17 ME en 2018).

Le résultat net part du Groupe s'établit à -2,57 ME (-3,72 ME en 2018).

Situation financière

La variation de trésorerie du 1er janvier au 31 décembre 2019 laisse apparaître une augmentation de +2,5 ME. Le besoin en fonds de roulement a varié favorablement de +4,7 ME. Au cours de l'année 2019, les investissements du groupe se sont montés à 1 ME.
Les capitaux propres consolidés de l'exercice 2019 ressortent à 11,3 ME (soit 0,93 euro par action) contre 13,9 ME à la clôture de l'exercice 2018. Le ratio d'endettement net est resté nul au 31 décembre 2019 comme au 31 décembre 2018.

Perspectives

La crise sanitaire liée au Covid-19 constitue un évènement postérieur au 31 décembre 2019 qui n'a pas donné lieu à un ajustement des comptes annuels clos au 31 décembre 2019.

L'entreprise constate que cette crise sanitaire a un impact significatif sur son activité depuis la mi-mars 2020.

Le Groupe a mis en action un plan de continuité de l'activité en utilisant les mesures suivantes :
- Recours au chômage partiel pour la majorité du personnel ;
- Demande de prêts garantis par l'Etat pour 9,5 ME ;
- Report de paiement de charges sociales et d'échéances de loyers ;
- Report négocié d'échéances de dettes fournisseurs et de crédit-bail.

Le management estime que la poursuite de l'exploitation n'est pas remise en cause mais note que "les prévisions de trésorerie restent particulièrement sensibles à la réalisation des hypothèses retenues pour la reprise des activités".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.