Le trafic aérien reste au beau fixe en novembre

Le trafic aérien reste au beau fixe en novembre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 11h01

La forte croissance du trafic aérien mondial de passagers s'est poursuivie en novembre, selon les données publiées ce matin par l'IATA, qui fait état d'une hausse de 8%, la plus forte des cinq derniers mois. Les capacités se sont dans le même temps accrues de 6,3%, ce qui a permis d'améliorer le taux de remplissage des appareils à 80,2%. Ce ratio va de 69,4% en Afrique à 83,5% en Amérique du Nord. Non seulement les passagers n'ont jamais eu autant de choix pour voyager, mais encore le coût réel du voyage n'a jamais été aussi faible, souligne l'ancien patron d'Air France KLM et désormais CEO de l'organisation basée à Genève, Alexandre de Juniac. 2018 devrait être, cela ne fait guère de doute, la quatrième année consécutive de retour sur capitaux investis supérieurs au coût du capital pour le transport aérien, estime le dirigeant, qui démarre le nouvel exercice avec confiance.

Mais l'IATA ne serait pas l'IATA si son patron ne dressait pas le traditionnel cahier de doléances. Les menaces sur la sécurité perdurent, liste Juniac, les problèmes d'infrastructure persistent et les redevances et coûts divers font enfler les charges. Le dirigeant estime qu'un certain nombre d'aéroports et de systèmes de gestion du trafic aérien sont déconnectés de la demande et des progrès technologiques. Il en appelle donc aux pouvoirs publics pour faire accélérer les choses.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU