Legrand : au sommet après les résultats

Legrand : au sommet après les résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 06 mai 2021 à 09h28

Legrand rehausse ses objectifs annuels après un solide premier trimestre, qui a bénéficié de la demande des marchés résidentiels et des centres de données. Sur les trois premiers mois de l'exercice, le groupe industriel a dégagé un résultat opérationnel ajusté de 361,1 millions d'euros, en hausse de 27,8%, pour un chiffre d'affaires en amélioration de 10,5% à 1,67 MdE (+13,1% en organique). Le bénéfice net part du Groupe est en hausse de 36,4% à 228 ME. Des résultats supérieurs aux attentes des analystes. La marge opérationnelle (avant acquisitions) s'élève à 21,9% et le cash-flow libre normalisé représentant 16,5% des ventes, en croissance de 19,9% et en progression de 1,3 point par rapport au premier trimestre 2020.

Legrand rehausse ses objectifs annuels après un solide premier trimestre, qui a bénéficié de la demande des marchés résidentiels et des centres de données. Sur les trois premiers mois de l'exercice, le groupe industriel a dégagé un résultat opérationnel ajusté de 361,1 millions d'euros, en hausse de 27,8%, pour un chiffre d'affaires en amélioration de 10,5% à 1,67 MdE (+13,1% en organique). Le bénéfice net part du Groupe est en hausse de 36,4% à 228 ME. Des résultats supérieurs aux attentes des analystes. La marge opérationnelle (avant acquisitions) s'élève à 21,9% et le cash-flow libre normalisé représentant 16,5% des ventes, en croissance de 19,9% et en progression de 1,3 point par rapport au premier trimestre 2020.

Guidance relevée

Compte-tenu des performances enregistrées sur le premier trimestre, et en dépit d'un contexte qui reste incertain du fait de la situation sanitaire et des tensions croissantes sur les chaînes d'approvisionnement, Legrand relève ses objectifs 2021 et vise désormais une croissance organique annuelle de son chiffre d'affaires comprise entre +4% et +7% (1 à 6% précédemment) ; un effet périmètre d'au moins +3% ; une marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2020) comprise entre 19,6% et 20,4% (contre 19,2 à 20,2% auparavant).

La base de comparaison sera très favorable au deuxième trimestre 2021, tant en chiffre d'affaires qu'en marge, et exigeante au second semestre 2021 et en particulier au troisième trimestre.

Le Groupe vise par ailleurs un taux d'achèvement 2021 de sa feuille de route RSE d'au moins 100%, traduisant la poursuite du déploiement d'une démarche ESG exemplaire et ambitieuse, en particulier dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique et la promotion de la diversité.

Enfin, comme annoncé le 11 février, le Conseil d'administration de Legrand proposera à l'approbation de l'Assemblée Générale des actionnaires du 26 mai le versement d'un dividende de 1,42 euro par action au titre de 2020. Le détachement aura lieu le 28 mai pour un paiement le 1er juin.

Le titre au sommet

L'action grimpe de 3,5% à 85,5 euros dans les premiers échanges, sur un nouveau sommet. RBC ('performance sectorielle') estime que les résultats sont "très bons", les ventes, l'Ebit ajusté et le bénéfice net étant tous supérieurs au consensus. Ces résultats font suite aux bons comptes d'ABB et de Schneider Electric dans le secteur et le relèvement des prévisions n'est pas une grande surprise étant donné que Legrand a l'habitude de se montrer prudent, ajoute le broker. Jefferies ('conserver') évoque un premier trimestre "exceptionnel" pour Legrand, avec une performance en Europe nettement supérieure aux attentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.