Les banques pénalisées par la Fed

Les banques pénalisées par la Fed
np-paribas-va-renforcer-ses-fonds-propres-surveillance-negative

Boursier.com, publié le jeudi 21 mars 2019 à 10h44

Les valeurs bancaires pèsent sur la tendance en matinée en Europe. A Paris, la BNP Paribas et la SocGen occupent les deux dernières positions du CAC40. Le secteur financier est sans surprise lésé par la perspective de l'absence de relèvement de taux de la Fed cette année, des taux d'intérêt bas pénalisant les marges des banques. La banque centrale américaine, qui a réaffirmé hier soir son engagement à être "patiente", ne table désormais plus que sur une seule hausse de taux d'ici 2021 et n'évoque plus la nécessité de resserrer sa politique monétaire pour prévenir une accélération de l'inflation.

"La Fed a dépassé les attentes du marché en matière de discours accommodant et le dollar en a payé le prix", explique Joe Manimbo, analyste senior de Western Union Business Solutions. "La Fed a opéré une volte-face importante en matière de politique monétaire. Le fait que la Fed jette l'éponge et renonce à toute hausse de taux en 2019 est particulièrement 'dovish'".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.