Les données PMI suggèrent une contraction trimestrielle du PIB de la zone euro de 7,5%

Les données PMI suggèrent une contraction trimestrielle du PIB de la zone euro de 7,5%©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 avril 2020 à 10h02

Comme souvent, d'après les indices PMI IHS Markit, la situation dans la zone euro est identique à celle observée en France. C'est dont encore une fois le cas en avril puisque selon les dernières données PMI flash, l'activité globale et l'emploi du secteur privé de la zone euro ont accusé des baisses sans précédent, sous l'effet des mesures imposées pour enrayer la propagation du coronavirus. L'Indice PMI flash composite IHS Markit s'est ainsi effondré à 13,5 en avril, se repliant par rapport au creux historique de mars (29,7) et signalant ainsi de loin la plus forte contraction de l'activité globale enregistrée en plus de vingt ans d'enquête.

C'est le secteur des services qui a été le plus sévèrement touché par les mesures de confinement, comme en témoigne l'indice flash de l'activité de services qui se replie de 26,4 à 11,7, un niveau jamais observé. Dans le secteur manufacturier également les entreprises ont signalé une baisse sans précédent de leurs activités, l'indice flash PMI de la production chutant de 38,5 en mars à 18,4, un plus bas historique.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête : "les mesures de confinement destinées à endiguer la propagation du coronavirus, conjuguées à l'effondrement de la demande mondiale et aux pénuries d'intrants et de personnel, ont entraîné une dégradation sans précédent de l'économie de la zone euro en avril. La gravité de la crise frappant actuellement les entreprises de la région dépasse de loin tout ce qui a pu être observé depuis le lancement de l'enquête, il y a plus de vingt ans. La sévérité de la contraction surpasse également de beaucoup ce que les économistes avaient pu imaginer, l'indice PMI chutant bien en dessous des estimations des analystes. D'après notre modèle de comparaison de l'indice PMI avec le PIB, les données d'avril préfigurent une contraction trimestrielle de l'économie de la zone euro de l'ordre de 7,5%".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.