Les Etats-Unis assouplissent leur position vis-à-vis de la Chine, les marchés flambent !

Les Etats-Unis assouplissent leur position vis-à-vis de la Chine, les marchés flambent !
Traders sur le floor du New York Stock Exchange.

Boursier.com, publié le mardi 13 août 2019 à 16h12

Les marchés boursiers viennent de se retourner en forte hausse ce mardi, profitant d'une bonne nouvelle très inattendue sur le front commercial. Ainsi, l'administration Trump vient de faire machine arrière et de sortir certaines marchandises de la liste des produits auxquels sont imposés les tarifs douaniers. D'autres taxes commerciales sont reportées quant à elles jusqu'au 15 décembre. Les marchés, qui ne croyaient plus du tout dans un apaisement des tensions commerciales, n'en demandaient pas tant !

L'United States Trade Representative (USTR) vient donc de préciser aujourd'hui dans un bref communiqué les prochaines étapes dans le processus des tarifs douaniers. Des tarifs douaniers additionnels de 10% sur environ 300 milliards de dollars d'importations provenant de Chine étaient pour mémoire attendus. Le 17 mai, l'USTR avait publié une liste de produits importés venant de Chine qui devaient potentiellement être soumis à la taxe additionnelle de 10%. Ces nouveaux 'tarifs' doivent être mis en place le 1er septembre, comme le président Trump l'avait annoncé le 1er août. Certains produits sont sortis de cette liste des 'tarifs', les critères avancés concernant la santé et la sécurité (y compris nationale), ainsi que "d'autres facteurs". Ces produits seront donc exemptés des taxes additionnelles de 10%.

Par ailleurs, dans le cadre du processus de commentaires et d'audience de l'USTR, il a été déterminé que les 'tarifs' devraient être reportés au 15 décembre pour certains articles. Les produits de ce groupe incluent par exemple les téléphones mobiles, les ordinateurs portables, les consoles de jeux vidéo, certains jouets, les moniteurs informatiques, ainsi que certains produits d'habillement - chaussures ou vêtements.

Il s'agit donc d'un énorme soulagement pour les marchés, qui craignaient au contraire un durcissement supplémentaire suite aux propos tenus par Donald Trump en fin de semaine dernière. Le président américain avait affirmé que les États-Unis n'étaient pas prêts à un accord commercial pour l'heure avec la Chine. Devant la presse, le leader de la Maison blanche s'était montré intraitable, affirmant que les discussions se poursuivaient avec la Chine sur le commerce et que tout se passait "très bien", mais qu'aucun accord n'était en vue actuellement. Il assurait par ailleurs que les USA allaient couper les ponts avec le colosse chinois des télécommunications Huawei. Trump en profitait pour souligner l'effet "incroyable" des tarifs douaniers sur la Chine.

Trump avait auparavant menacé la Chine de taxes additionnelles de 10% s'appliquant à 300 milliards de dollars de marchandises supplémentaires au 1er septembre. Pékin avait répliqué en suspendant ses importations de produits agricoles américains et en laissant le yuan se déprécier sous les 7 contre dollar, une première depuis 2008.

Le président américain vient de tweeter encore sur le sujet il y a quelques instants. "Comme d'habitude, la Chine a dit qu'elle allait acheter 'gros' à nos grands Agriculteurs Américains. Jusqu'à présent, elle n'a pas fait ce qu'elle disait. Peut-être que cette fois cela sera différent!" Ce tweet montre donc que les discussions continuent effectivement avec Pékin, ce qui reste un point positif.

As usual, China said they were going to be buying "big" from our great American Farmers. So far they have not done what they said. Maybe this will be different!
- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.