Les indices flash IHS Markit montrent un ralentissement de la baisse de l'activité dans le secteur privé

Les indices flash IHS Markit montrent un ralentissement de la baisse de l'activité dans le secteur privé©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 mars 2021 à 09h16

Bonne nouvelle pour l'économie française en mars. Les dernières données PMI Flash mettent en évidence le plus faible recul de l'activité depuis trois mois dans le secteur privé avec des tendances qui restent divergentes au niveau sectoriel. L'activité a en effet reculé pour un septième mois consécutif dans le secteur des services, le taux de contraction affichant toutefois son plus faible niveau depuis le début de l'année. La production a en revanche fortement augmenté dans le secteur manufacturier, le taux d'expansion ayant en outre atteint son plus haut niveau depuis janvier 2018.

Bonne nouvelle pour l'économie française en mars. Les dernières données PMI Flash mettent en évidence le plus faible recul de l'activité depuis trois mois dans le secteur privé avec des tendances qui restent divergentes au niveau sectoriel. L'activité a en effet reculé pour un septième mois consécutif dans le secteur des services, le taux de contraction affichant toutefois son plus faible niveau depuis le début de l'année. La production a en revanche fortement augmenté dans le secteur manufacturier, le taux d'expansion ayant en outre atteint son plus haut niveau depuis janvier 2018.

Au niveau des indices, cela se traduit par un indice flash de l'activité de services de 47,8 en mars (45,6 en février et 45,5 de consensus), et un indice flash de la production manufacturière de 57,6 (53,6 en février). L'indice flash composite de l'activité globale se redresse pour sa part de 47 à 49,5 en mars (47,2 de consensus).

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête: "les dernières données PMI flash signalent une stabilisation de la conjoncture du secteur privé français. La baisse de l'activité a en effet ralenti en mars, après s'être accélérée au cours des deux mois précédents, tandis que le volume global des nouvelles affaires est resté stable, mettant ainsi fin à six mois consécutifs de repli. La croissance de l'emploi s'est en outre poursuivie au cours du mois et les entreprises interrogées se sont dites optimistes quant à une hausse de leur activité, après la levée des restrictions en vigueur".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.