Les indices PMI IHS Markit signalent une forte hausse de l'activité dans le secteur des services

Les indices PMI IHS Markit signalent une forte hausse de l'activité dans le secteur des services©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 05 août 2020 à 09h51

Les dernières données PMI signalent une forte expansion du volume de l'activité en juillet dans le secteur des services français, la reprise économique se poursuivant dans l'hexagone après la fin du confinement imposé dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Cette croissance de l'activité a été soutenue par la première hausse des nouvelles affaires depuis cinq mois, laquelle a reflété une amélioration de la demande sur les marchés intérieurs. Toutefois, malgré cette embellie de la conjoncture, le recul de l'emploi s'est prolongé au cours du mois.

L'indice titre IHS Markit de l'activité commerciale remonte ainsi de 50,7 en juin à 57,3, signalant la plus forte croissance de l'activité depuis avril 2018. L'indice composite de l'activité globale (de 51,7 en juin à 57, 3) met de son côté en évidence la plus forte hausse de l'activité dans le secteur privé français depuis près de deux ans et demi. A noter que les deux indices ont toutefois été revus en légère baisse par rapport à leur première estimation.

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête : "les données de l'enquête mettent en évidence en juillet le type de reprise économique attendu depuis le début de la phase de déconfinement en France. Après avoir été confrontés à une conjoncture extrêmement défavorable ces derniers mois, les fabricants comme les prestataires de services ont signalé une forte hausse de leur activité en juillet. Les dernières données PMI abondent ainsi dans le sens d'un retour à la croissance au troisième trimestre, qui poserait les bases d'une reprise du secteur privé français après les contractions enregistrées lors des deux premiers trimestres de l'année. Alors que le recul du PIB français accusé entre avril et juin pourrait, selon les dernières prédictions, largement dépasser les 10%, ce retour à la croissance est plus que bienvenu puisqu'il permettra à l'économie de cesser de perdre du terrain et à l'activité de tendre progressivement vers son niveau d'avant crise".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.