Les indices PMI IHS Markits revus à la hausse dans la zone euro

Les indices PMI IHS Markits revus à la hausse dans la zone euro©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 juillet 2019 à 10h01

Croissance soutenue de l'activité dans la zone euro en juin. Supérieur à son estimation flash, l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale ressort à 52,2 (51,8 en mai) et atteint son plus haut niveau depuis novembre 2018.

Le redressement de l'indice titre global masque toutefois des divergences de tendances au niveau sectoriel. Si dans le secteur des services (indice PMI à 53,6 contre 52,9 en mai et une estimation flash à 53,4) l'activité a augmenté à un rythme soutenu (plus forte hausse depuis huit mois), la contraction amorcée récemment dans le secteur manufacturier s'est poursuivie en juin. La production industrielle a en effet reculé pour un cinquième mois consécutif, le taux de contraction affichant en outre l'un de ses plus hauts niveaux des six dernières années.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente : "Si la croissance du secteur privé de la zone euro s'est accélérée en juin, cette légère amélioration de la conjoncture n'incite qu'à un optimisme mesuré. Les dernières données PMI affichent en effet un niveau conforme à une hausse du PIB à peine supérieure à 0,2% au deuxième trimestre 2019, et signalent en outre une détérioration des perspectives d'activité, la confiance des entreprises se repliant à l'un de ses plus bas niveaux depuis plus de quatre ans. De fait, les risques de dégradation de la conjoncture persistent, sur fond de guerres commerciales, de montée des tensions géopolitiques et de ralentissement de la croissance économique mondiale. Les données relatives aux principales économies de la région préfigurent un fort ralentissement de la croissance en Espagne, où le PIB devrait ainsi augmenter de 0,4% seulement, et une très faible expansion économique en France et en Allemagne (0,2%). L'Italie devrait quant à elle voir son activité se contracter de 0,1%".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.