Les résultats 2017 de FFP illustrent toujours la décote du dossier

Les résultats 2017 de FFP illustrent toujours la décote du dossier
billets euros banque

Boursier.com, publié le mardi 27 mars 2018 à 07h07

L'actif net réévalué par action du holding de la famille Peugeot a enregistré une forte progression entre 2016 et 2017, puisqu'il est passé de 131,40 à 154,40 euros. La FFP dispose d'un patrimoine net de 3,87 milliards d'euros (4,33 MdsE en brut), qui lui a rapporté 77 ME de dividendes en 2017 et qui a généré 222 ME de bénéfice net part du groupe.

La société de portefeuille a bénéficié l'année dernière de l'ascension boursière de PSA (+9,4%) et des autres grandes lignes détenues, notamment Seb, Orpea et Lisi. Le bénéfice net a été dopé par les cessions Sanef, Onet et Ipsos pour 316 ME. L'endettement financier du groupe s'est accru de 329 à 464 ME. Un coupon de 2 euros par action, en hausse de 11%, sera proposé lors de la prochaine assemblée générale. Le management rappelle avoir investi dans Spie à hauteur de 5,5% du capital et précise que les ressources de la société lui permettent d'être à l'affût de nouvelles opérations.

La plus grosse ligne du portefeuille au 31 décembre dernier était PSA, dont les 9,3% du capital étaient valorisés 1,43 MdE, soit le tiers de l'actif brut réévalué de la FFP. Les 5% de Seb représentaient 389 ME (9% de l'actif brut) et les 5,2% dans Zodiac, convertis depuis, 377 ME. Les parts dans Orpea (5,9%) ressortaient non loin à 375 ME. L'ANR de 154,40 euros par action fait apparaître une décote qui approche 40% sur la base du cours actuel de 95,50 euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU