Les résultats d'Amundi s'inscrivent en forte croissance

Les résultats d'Amundi s'inscrivent en forte croissance©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 août 2018 à 07h53

Le Conseil d'Administration d'Amundi s'est réuni le 1er août 2018 sous la présidence de Xavier Musca et a examiné les comptes du premier semestre 2018.
Les résultats s'inscrivent en forte croissance tant au 1er semestre que sur le 2ème trimestre, grâce à un effet de ciseaux favorable entre la progression des revenus de gestion et la réduction des charges d`exploitation. "Ces bons résultats confirment la capacité du Groupe à se développer tout en maîtrisant ses coûts, notamment grâce aux synergies liées à l`intégration de Pioneer" commente le management.

Le résultat comptable du 1er semestre 2018 (y compris coûts d'intégration et amortissement des contrats de distribution) s'élève à 454 ME, en forte hausse de +58% par rapport au S1 2017 publié, bénéficiant à la fois de la contribution de Pioneer (consolidé à partir du 1er juillet 2017), de la dynamique de développement et d'une bonne maîtrise des coûts.

Le Bénéfice Net par Action atteint 2,25 euros, en croissance de +43,6% par rapport au S1 2017, à comparer avec l`objectif de relution de +30% indiqué lors de l'annonce du projet d`acquisition de Pioneer.

Données ajustées

Les revenus nets de gestion affichent une solide croissance (1.347 ME, +4,8%), grâce à :
Des commissions nettes de gestion à 1.259 ME (soit +3,5%), en lien avec la croissance des encours sur 12 mois ; les marges affichent une bonne résistance : marge moyenne de 18,9 pb vs 19,3 pb au S1 2017.
Un niveau élevé de commissions de surperformance (88 ME, soit +26,8%), traduisant les bonnes performances des fonds au cours des 12 derniers mois;
La contribution négative des produits financiers nets (-7 ME) est notamment liée aux charges d`intérêt et à l'effet du 'Mark to Market' sur le portefeuille de placement. Pour mémoire, les produits financiers du S1 2017 comprenaient un montant important de plus-values de placement dégagées dans le cadre du financement de l'acquisition de Pioneer.

Les charges d'exploitation sont en diminution sensible (677 ME soit -4,6%), grâce à l`exécution rapide du plan d`intégration de Pioneer (environ 70% des réductions d'effectifs ont été réalisés à fin juin 2018), et malgré la prise en compte des frais de recherche externe liés à la règlementation MiFID (Markets in Financial Instruments Directive).

En conséquence le coefficient d'exploitation s'établit à 50,5% (un des plus bas de l'industrie), en diminution de 2,4 points vs le S1 2017, et le Résultat Brut d`Exploitation atteint 664 ME, soit +5,2% vs le S1 2017.

Compte tenu notamment de la contribution en hausse de 63% des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et d`une charge d`impôt de 188 ME, en diminution notamment grâce à la suppression de la taxe sur les dividendes en France et à la réforme fiscale aux Etats-Unis, le résultat net ajusté part du Groupe ressort au total à 492 ME, en progression de +13,6% par rapport au S1 2017. Cette hausse est supérieure à à l`objectif annoncé de +7% par an.

Le résultat comptable du T2 2018 (y compris coûts d'intégration et amortissement des contrats de distribution) s'élève à 234 ME, en forte hausse de +61,1% par rapport au T2 2017 publié.
Les revenus nets de gestion progressent de +2,8% à 679 ME, grâce notamment à des commissions nettes de gestion en hausse sensible de +4,1%13.
Grâce à la baisse des charges d`exploitation (340 ME soit -4%), le coefficient d`exploitation s'établit à 50,2%, en diminution de 1,3 point vs le T2 2017. Le Résultat Brut d`Exploitation atteint 337 ME, soit +1% vs le T2 2017.

Compte tenu d'une meilleure contribution des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et d'une charge d`impôt en nette diminution à 93 ME, le résultat net ajusté part du Groupe ressort au total à 252 ME, en progression de +12,2% par rapport au T2 2017.

Une collecte nette élevée

L'activité du semestre a été marquée par une collecte nette élevée (+42 MdsE, pour un objectif de 50 MdsE en moyenne par an), tirée par les actifs de moyen long terme, par le Retail, et par l`international. Après un premier trimestre extrêmement dynamique, la collecte du deuxième trimestre reste bien orientée (+2,6 MdsE vs -2,9 MdsE au 2e trimestre 2017), la poursuite de la collecte en actifs de moyen long terme compensant les sorties saisonnières en produits de trésorerie.

Les encours gérés par Amundi atteignent 1.466 MdE au 30 juin 2018 grâce à un bon niveau d'activité (collecte nette de +42,4 MdsE au S1 2018), avec un effet de marché légèrement négatif (-2,1 MdsE).

Commentant ces chiffres, Yves Perrier, Directeur Général, a déclaré : "Au 1er semestre 2018, Amundi est en avance sur sa feuille de route stratégique à la fois en activité et en profitabilité. L'intégration de Pioneer est réussie et porte ses fruits. Ces excellents résultats, dans un environnement moins favorable, confirment la solidité et la résilience du business model du Groupe qui repose sur la diversité de ses lignes métiers (clientèles, expertises et géographies). Amundi dispose d`un potentiel de croissance élevé, fondé sur des expertises renforcées et sur un dispositif puissant à l'international".

Calendrier de communication financière

26 octobre 2018 : publication des résultats des 9 premiers mois 2018
13 février 2019 : publication des résultats de l'exercice 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.