Les salariés-actionnaires d'Orange ruent dans les brancards avant l'assemblée générale

Les salariés-actionnaires d'Orange ruent dans les brancards avant l'assemblée générale©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 06 avril 2018 à 10h37

L'ordre du jour de l'assemblée générale mixte prévue par Orange le 4 mai a été enrichi de plusieurs propositions de résolutions émanant du Fonds Commun de Placement d'Entreprise Orange Actions, peut-on lire dans le Bulletin des annonces légales obligatoires paru ce matin. Le conseil d'administration a décidé d'agréer l'une des propositions et de repousser les quatre autres.

La résolution qui a reçu l'appui du conseil porte sur les modalités de l'élection de l'administrateur représentant les membres du personnel actionnaires. L'objectif poursuivi est de clarifier et simplifier la procédure en permettant aux différents dispositifs d'actionnariat salarié d'Orange de proposer à l'assemblée générale une seule candidature, après que le choix eut été réalisé en amont par les organes de ces différents dispositifs. Dans la mesure où elle est agréée, elle devient la résolution numéro 20.

Les administrateurs n'agréeront en revanche pas les autres propositions qui ont de réelles implications financières. Le conseil a ainsi repoussé la proposition de réduire le montant du dividende, réclamé par les salariés actionnaires pour accroître la marge de manoeuvre en investissement de la société (résolution A). Ils ont aussi écarté les résolutions visant à offrir le paiement du dividende en actions, que les salariés prônaient là encore pour préserver les ressources en numéraire (résolution B et C). Au titre de 2017, Orange propose un coupon de 0,65 euro (un acompte de 0,25 euro a déjà été versé en décembre), ce qui représente un versement théorique de 1,73 milliard d'euros compte tenu du nombre de titres en circulation (légèrement moindre en fonction des actions auto-détenues, non éligibles). Les sociétés qui distribuent des dividendes en actions peuvent économiser de la trésorerie, mais les investisseurs préfèrent avoir du cash, pour être libre de l'encaisser ou de le réinvestir en titres. Enfin, le FCPE Orange Actions propose de soumettre au vote des actionnaires une modification de l'article 13 des statuts limitant à deux le nombre de mandats que les administrateurs d'Orange peuvent exercer en plus de celui assuré chez l'opérateur (résolution D).

Un plan d'actions gratuites réservé aux dirigeants

Par ailleurs, les salariés actionnaires ont attiré l'attention du conseil d'administration sur le nouveau plan d'attribution gratuite d'actions pour les dirigeants et mandataires, qui concerne "un petit millier de salariés" et qui est soumis à la réalisation d'objectifs sur la période 2018-2020. Le plan précédent, assorti lui aussi d'objectifs sur trois ans, comportait des actions gratuites pour tous les salariés, même s'il avait à l'époque été critiqué car il instituait une différence de traitement d'un rapport de 25 à 1 entre les cadres-dirigeants et le reste du personnel. Les personnels actionnaires s'interrogent sur le message envoyé au corps social, et sur l'équilibre des rétributions entre dirigeants et salariés, écrivent-ils au conseil avec pour objectif d'ouvrir le débat, non sans rappeler qu'Orange se targue désormais d'être "top employer" et "human inside"...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.