Les services plombent encore l'activité du secteur privé de la zone euro en janvier

Les services plombent encore l'activité du secteur privé de la zone euro en janvier©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 février 2021 à 10h03

Le secteur privé de la zone euro a connu un début d'année 2021 difficile, l'activité ayant reculé pour un troisième mois consécutif en janvier. Le rythme de la contraction s'est en outre accéléré, comme le signale l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale qui s'est replié de 49,1 en décembre à 47,8 (47,5 en première estimation).

Les performances du secteur des services ont de nouveau fortement pesé sur l'économie de la zone euro, l'activité des prestataires de services ayant en effet reculé pour un cinquième mois consécutif, et à un rythme plus soutenu qu'en décembre. L'indice final de l'activité de services a en effet diminué de 46,4 en décembre à 45,4 le mois dernier (estimation flash à 45). Dans l'industrie manufacturière en revanche, la production a augmenté pour un septième mois consécutif, le taux d'expansion s'étant toutefois replié à son plus bas niveau au cours de cette période

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente : "le premier mois de l'année 2021 s'est, de manière prévisible, avéré difficile pour l'économie de la zone euro, les mesures destinées à contenir la propagation du Covid-19 ayant continué de peser sur l'activité des entreprises, notamment dans le secteur des services. Si la croissance du secteur manufacturier a de nouveau aidé à compenser en partie la faiblesse de l'activité de services, la hausse de la production a toutefois ralenti, du fait notamment de la morosité de la demande et de perturbations des chaînes d'approvisionnement, fréquemment liées à la crise sanitaire. Un recul du PIB semble dès lors fort probable au premier trimestre 2021, les dernières données de l'enquête laissant toutefois anticiper un taux de contraction bien moins marqué que ceux enregistrés lors du premier semestre 2020".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.