Les trois biotechs françaises préférées de Portzamparc

Les trois biotechs françaises préférées de Portzamparc©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 12h40

Genfit, Valbiotis et Ipsen sont les trois dossiers "biotechs" préférés de Portzamparc à l'ouverture du second trimestre. Globalement, le bureau d'études est positif sur un secteur qui devrait connaître un millésime 2018 plus favorable que l'année 2017, qui s'est avérée particulièrement difficile. La réforme fiscale américaine associée à une politique réglementaire accommodante ont créé un environnement plus favorable aux opérations de fusions et acquisitions. Quelques belles opérations ont d'ailleurs eu lieu au cours du premier trimestre. En parallèle, les entrées en bourse ont repris aux États-Unis, un mouvement qui peine encore à se transmettre à l'Europe où Euronext n'a enregistré qu'une inscription à la cote cette année, Acacia à Bruxelles.

Sur Genfit, Portzamparc vise 70,10 euros en anticipant sur les données clefs d'Elafibranor en phase III au 3ème trimestre 2019. En cas de résultats concluants dans la NASH, la société nordiste devrait facilement trouver un partenaire voire être acquise. Le revers de la médaille, c'est un pipeline très concentré qui dépend à 90% du candidat dans la NASH.

Valbiotis est un dossier plus discret que Genfit mais qui bénéficie d'un environnement réglementaire plus souple, compte tenu de sa présence dans la nutrition santé. L'actualité de l'entreprise sera chargée dans les mois à venir, avec plusieurs résultats ou lancements de programmes cliniques et précliniques. L'objectif de cours est fixé à 18,20 euros.

Enfin Ipsen est valorisé 137 euros par action. Le laboratoire peut s'appuyer sur des produits historiques qui continuent à bien se vendre, tandis que le levier est apporté par la franchise oncologie, qui est en train de monter en puissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.