Lexibook : comptes publiés

Lexibook : comptes publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 juin 2020 à 08h37

Sur l'année fiscale 2019-2020, le chiffre d'affaires du Groupe Lexibook ressort à 23,2 ME, contre 21,4 ME en 2018-2019, soit une progression de 8,3%. Cette légère hausse d'activité s'explique également par les facteurs suivants :
- Le succès des produits phares du Groupe à l'international, en particulier les robots éducatifs Powerman(R), déclinés cette année en 21 langues et qui sont présents dans la quasi-totalité des catalogues des distributeurs en fin d'année. Le Groupe a dépassé les 200.000 exemplaires vendus en cumul sur ce best-seller et continuera cette année encore à appuyer les ventes par une campagne de publicité télévisée en France.
- La croissance des ventes des e-tailers liée au développement de ce réseau et aux investissements réalisés par le Groupe pour y promouvoir ses produits.
- Une actualité sur les licences très riche en 2019, générant des opérations promotionnelles avec les enseignes de la grande distribution et les GSS. L'année 2019-20 a en effet été marquée par une grande actualité sur le plan des sorties de films : Toy Story 4, La Reine des Neiges 2, Le Roi Lion et Star Wars Episode 9. Lexibook a aussi misé sur des propriétés issues de dessins animés, à l'image de Pat' Patrouille, Peppa Pig ou PyjaMasques, mais aussi sur des propriétés liées à des programmes TV à succès comme The Voice.
- Le redémarrage de l'activité avec des clients ayant connu des difficultés et aujourd'hui restructurés et notamment Toys R Us, La Grande Récré en France.
- Le développement de nouveaux produits innovants comme le traducteur instantané parlant Interpretor, capable de traduire 45 langues.

Ces éléments expliquent logiquement un rééquilibrage de la répartition des ventes du Groupe : la gamme de produits sous marques propres du Groupe progresse sensiblement depuis 2 ans et représente 47,4% des ventes totales sur l'exercice 2019-20 contre seulement 29,4% en 2017-18, et ce malgré l'activité licences très riche de 2019.

La saisonnalité du chiffre d'affaires reste marquée avec 83% du CA réalisé sur les deuxième et troisième trimestres fiscaux en 2019-20, vs 86% en 2018-19.
La part de la France dans le CA total reste stable à 37,6% en 2019-20. L'Europe représente 55,3% des ventes du Groupe, le reste du CA étant localisé principalement aux USA.

La société a continué ses efforts de déstockage et le niveau de stock atteint un point historiquement bas à 4.509 KE vs 5.121 KE un an plus tôt. Malgré ces efforts qui pèsent sur la rentabilité, la marge brute retraitée des effets de change reste stable en pourcentage à 48.6% grâce à un mix produits et clients favorable. Elle progresse donc sensiblement en valeur absolue à 11.266 KE au 31/03/2020 vs 10.434 KE au 31/03/2019, soit une croissance de 832 KE.

La marge 4 nette retraitée des participations publicitaires et des licences s'établit à 37,2% représentant 8.636 KE au 31/03/2020 vs 38% représentant 8.150 KE un an plus tôt. Ceci se traduit par une masse de marge 4 nette retraitée en croissance de 486 KE en valeur absolue.

Le niveau de résultat d'exploitation, en progression de 0,95 ME, trouve essentiellement sa source dans la hausse du volume d'activité. Les économies réalisées sur les dépenses de personnel perdurent. Les efforts du Groupe pour optimiser le 'mix produit' et le 'mix clients' en se concentrant sur les produits et les clients les plus rentables ont permis de préserver le niveau de marge 4 nette consolidée retraitée du change de 37,2% au 31 mars 2020 versus 38% au 31 mars 2019 malgré la campagne de déstockage engagée et le renforcement des efforts publicitaires. Les campagnes de publicité et de promotions ont en effet permis de renforcer la consommation sur les produits du Groupe, ce qui explique des niveaux de retours et de subventions des stocks clients très faibles après Noël.

Au final, la protection de la marge et les économies réalisées permettent au résultat d'exploitation de s'établir à +114 KE au 31/03/2020 vs -839 KE au 31/03/2019, soit une progression de 953 KE.

Le résultat financier, en retrait de 40 KE est principalement marqué par la variation du résultat net de change sur l'évolution des parités USD/EUR, à hauteur de -50 KE et par les économies sur le coût de l'endettement net pour 6 KE.
Depuis le 1er avril 2019, en application de la norme IFRS 16, le résultat financier comprend également les charges d'intérêts relatives aux contrats de location.
Les impôts de la période représentent un profit de 6,3 KE lié à des variations de valeur des actifs d'impôt différés.

Dans ce contexte, le résultat net consolidé au 31 mars 2020 se porte à -0,1 ME contre -1,1 ME au 31 mars 2019.

L'endettement net est de 4,98 ME au 31 mars 2020 contre 9,15 ME au 31 Mars 2019. Cette variation résulte principalement du remboursement des dettes court termes (-440 KE), de la variation de l'affacturage (-952 KE), du "remboursement" en IAS 17 des locaux de la Société LEXIBOOK (-85 KE), de l'emprunt réalisé auprès de VATEL (1,43 ME) et de la variation nette de trésorerie (+4,12 ME).

Le stock atteint un niveau historiquement bas à 4,5 ME.

Perspectives 2020-2021

Le Groupe a présenté ses nouveautés 2020 sur les principaux salons professionnels. L'accueil de la distribution a été favorable, en particulier sur les segments des robots, de l'horlogerie, des consoles de jeux et des jouets électroniques. Le marché des tablettes pour enfants continue sa chute : ce segment ne devrait représenter qu'une part marginale des ventes de Lexibook dans les prochaines années. Après une année 2019 riche en termes de sorties de films, l'année 2020 s'annonce assez pauvre en sorties. Le Groupe mise ainsi sur le succès de ses nouveaux produits sous marques propres. Après le succès de son robot Powerman en 2018 et 2019, il présentera ses nouveaux modèles ainsi que de belles nouveautés sur ses segments d'ici au mois de Septembre 2020. Le Groupe lancera aussi de nouveaux produits ajoutés à ses contrats de licences, notamment des veilleuses, des jouets éducatifs électroniques, et des instruments de musique. Le Groupe a aussi signé une nouvelle licence prometteuse avec Nintendo, qui viendra s'ajouter au portefeuille du Groupe : Super Mario.

L'impact du Covid-19 est très marqué sur le début d'exercice sur les commerçants traditionnels. Les mesures de confinement qui se sont généralisées dans de nombreux pays pèsent sur le niveau d'activité à court terme, même si la crise survient en période creuse d'activité. La production chinoise a d'abord été impactée sur les mois de Février/Mars provocant des reports et annulations de commandes (environ 400 KE) et des frais logistiques inattendus (transport aérien et express pour environ 100 KE). Néanmoins les productions chinoises ont repris et ont retrouvé en Avril un rythme quasiment normal. Lexibook a ensuite fait face à l'annulation de plusieurs commandes de ses clients européens et américains, du fait de leur fermeture en raison de l'épidémie. Le transfert des ventes des enseignes de distribution physiques vers les "e-tailers" s'accélère avec la crise sanitaire.

Afin de permettre au Groupe de traverser sereinement la crise du Covid-19 et d'assurer son développement en profitant de la reprise économique post-confinement, Lexibook a obtenu auprès de ses partenaires bancaires un Prêt garanti par l'Etat de 2,18 ME. Ce prêt vient compléter l'emprunt obligataire réalisé auprès de Vatel Capital pour 1,5 ME et l'augmentation de capital de 1.5MEUR réalisée en Décembre 2019.

La situation est extrêmement évolutive et il est pour l'instant difficile d'en quantifier les effets. Certaines commandes suspendues pourraient reprendre rapidement. Mais dans le même temps, la conjoncture économique dégradée et incertaine est de nature à entraîner des arbitrages et une baisse de la demande. La crise a imposé aux producteurs de décaler les sorties prévues, et notamment du nouvel opus du film des Minions, initialement prévu en Juillet 2020, et qu'Universal a décalé à juillet 2021, générant ainsi l'annulation de toutes les opérations commerciales associées sur 2020.

Le début de l'exercice fiscal est encourageant et le premier trimestre matérialisera une croissance de la demande sur les produits du Groupe grâce à sa politique soutenue d'innovation et au développement rapide des ventes sur internet.

Calendrier financier 2020/2021

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020-2021 : le 14 Août 2020
Chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2020-2021 : le 13 Novembre 2020
Résultats semestriels au 30 Septembre 2020 : le 30 Novembre 2020
Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2020-2021 : le 15 Février 2021
Chiffre d'affaires du 4ème trimestre 2020-2021 : le 14 Mai 2021
Résultats annuels au 31 Mars 2021 : le 30 Juin 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.