Lexibook rate son Noël

Lexibook rate son Noël©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 07h15

Comment le Noël de Lexibook s'est-il passé ? Plutôt de façon décevante, si l'on regarde la baisse de 14,7% affichée par le chiffre d'affaires du troisième trimestre fiscal (octobre à décembre), qui s'est limité à 12,2 millions d'euros. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les ventes se contractent de -15,8% à 25,5 ME. Pour expliquer la contraction de l'activité, le management avance la chute de l'activité de Toys "R" Us aux États-Unis après l'ouverture de la procédure de redressement, mais pointe aussi la priorité à l'optimisation du besoin en fonds de roulement et aux économies de coûts, la non-reconduction d'opérations peu rentables et une activité décevante de certains produits sous licence, en l'occurrence Soy Luna, Avengers, Chica Vampiro, Finding Dory et La Reine des Neiges. Disney Cars et Spiderman ont rempli leur office, tandis que Pat' Patrouille et PJ Masks ont décollé.

Lexibook anticipe une tendance du niveau d'activité pour le quatrième trimestre conforme à celle du début de son exercice fiscal, ce qui laisse penser que les ventes afficheront une baisse à deux chiffres. La direction continue à mettre l'accent sur les économies, le déstockage et la marge. L'accueil réservé aux collections présentées sur les salons laissent penser que la croissance fera son retour sur l'exercice suivant. Les comptes 2017/2018 seront grevés par les couvertures de change.

La société visait jusque-là un chiffre d'affaires annuel proche de celui de l'année précédente, mais il ne sera pas en mesure de remplir ses objectifs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.