Liberum dégrade Pernod-Ricard sur des capitaux investis trop peu rentables

Liberum dégrade Pernod-Ricard sur des capitaux investis trop peu rentables
Une bouteille de Jameson, le whiskey irlandais du groupe français, leader aux Etats-Unis.

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 13h44

Liberum a réduit de conserver à vendre sa recommandation sur Pernod-Ricard, après la remontée d'environ 30% du titre en 2017 en dépit de performances opérationnelles mi-figue, mi-raisin. Le bureau d'études, qui valorise le dossier 110 euros par action alors qu'il cote actuellement autour de 129 euros, estime que l'entreprise dispose d'un beau portefeuille de marques, mais qu'il peine à améliorer la rentabilité de ses capitaux investis à cause d'un historique d'acquisitions cher payées et de son attachement à des actifs viticoles peu rentables. Dans un contexte de persistance des pressions déflationnistes en Europe et d'affaiblissement du dollar, le potentiel du dossier est désormais écorné, estime le bureau d'études. Pernod est valorisé au niveau d'un acteur de grande qualité, alors qu'il ne parvient à délivrer ni une croissance organique conséquente, ni un retour sur capitaux investis élevé, ni des marges sécurisées, regrette Liberum.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.