Lisi : recul sévère de l'activité au mois de mars

Lisi : recul sévère de l'activité au mois de mars©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 24 avril 2020 à 06h12

La pandémie mondiale de Covid-19 a pesé de façon significative sur l'activité du Groupe Lisi dès la seconde moitié du mois de mars et entraîné un recul du chiffre d'affaire du 1er trimestre dans des proportions variables selon les divisions :
1) Lisi Aerospace : -10,3%, l'activité "Composants de Structure" étant la plus sévèrement touchée.
2) Lisi Automotive : -12,6%, avec près des 3/4 du recul imputable à l'activité "Fixations vissées", en partie compensé par la bonne tenue des Composants Mécanique de Sécurité.
3) Lisi Medical : -4,2%, avec une croissance sensible de Lisi Medical Remmele (Etats-Unis) qui permet d'atténuer l'impact de la sous-activité dans les autres sites.

Ainsi, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 s'établit à 397,8 millions d'euros, en retrait de -10,6% avec un recul de -27,4% sur le seul mois de mars. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires consolidé est en repli de -7,9% sur les 3 premiers mois de l'année (-23,4% en mars).

Mesures d'adaptation à la crise

Dès la seconde quinzaine du mois de mars le Groupe Lisi a mis en oeuvre un plan global d'adaptation face à cette crise sans précédent afin de protéger la santé de ses salariés et de préserver sa trésorerie. Après une période de fermeture partielle ou totale limitée dans le temps, les conditions d'exercice des activités des salariés du Groupe ont été encadrées par des consignes d'hygiène et de sécurité strictes (organisation en équipes distinctes, adaptation des postes de travail pour faciliter la distanciation, nettoyage et désinfection, puis port de masques dès avril) et le recours au télétravail partout où cela était possible.

Dans ce contexte, priorité a été donnée à la préservation de la trésorerie. Le groupe a ainsi actionné un dispositif de pilotage resserré comprenant l'adaptation des moyens de production aux commandes des clients, une rigueur accrue dans la gestion du besoin en fond de roulement (notamment stocks et crédits clients) et, des mesures d'adaptation drastiques des coûts (report ou annulation des dépenses non stratégiques et projets d'investissements non prioritaires, prises de congés, mises en oeuvre des dispositifs exceptionnels d'activité partielle, baisse des recours à l'intérim).

A ce jour, la plupart des sites de production du Groupe dans le monde travaillent avec des équipes réduites.

Perspectives et incidence financière

La crise du Covid-19 affectera globalement l'ensemble des activités du groupe pendant plusieurs mois au moins, entraînant une consommation de trésorerie très significative. Le Groupe Lisi, peut compter sur la confirmation des lignes bancaires disponibles pour renforcer sa situation financière qui s'est améliorée au cours du 1er trimestre. En effet, l'endettement financier net est en baisse sensible au 31 mars du fait d'une génération de Free Cash Flow très soutenue. Pour mémoire, à fin décembre 2019, le Groupe disposait de 435 ME de financements, dont 237 ME de trésorerie disponible, et affichait un ratio d'endettement de 32,5%.

Sur ces bases, tous les scénarii simulés dans les conditions actuelles montrent que la continuité d'exploitation est assurée pour les trimestres à venir.

La baisse d'activité constatée au 1er trimestre 2020 ne saurait être retenue comme référence pour extrapoler la baisse à venir notamment au deuxième trimestre qui s'avérera beaucoup plus significative.

Le Groupe ne dispose pas, à ce jour, de suffisamment de visibilité sur ses différents marchés pour exprimer des perspectives plus précises pour l'ensemble de l'exercice en cours. Il se concentre en particulier ses efforts sur la gestion du cash, l'adaptation de sa structure de coûts, sur le déploiement des nouveaux produits et sur les gains potentiels de parts de marché à terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.