Locindus : Financière de l'Echiquier s'allège au capital

Locindus : Financière de l'Echiquier s'allège au capital©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 11h33

Dans une déclaration à l'AMF rendue publique mercredi, la société Financière de l'Echiquier, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a indiqué avoir franchi en baisse, le 9 janvier 2018, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de Locindus. A cette date, elle détenait pour le compte desdits fonds, 345.000 actions Locindus représentant autant de droits de vote, soit 3,23% du capital et des droits de vote du spécialiste du financement immobilier géré par Crédit Foncier. Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions Locindus sur le marché.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Locindus : Financière de l'Echiquier s'allège au capital
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    Sondage : Macron et Philippe à nouveau en forte hausse
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Se pose la question de la composition du panel de sondés! J'ai fait un sondage honnête chez moi! 100% des personnes consultées sont mécontentes de de gouvernement. Et avec de bonnes raisons comme ci-dessous!
    Les Lois Gattaz-Valls-Hollande-Macron se heurtent aux réalités de la vraie vie! Le patronat nous voulait taillables et corvéables à merci. Pour ce faire, le gouvernement a joué la carte de la division, entre les citoyens, les salariés du privé, du public, les chômeurs, les stagiaires, les retraités, les malades, les étudiants, les artisans, etc...et la division entre les syndicats, en faisant miroiter à certains la possibilité de devenir l'interlocuteur privilégié du pouvoir! Mais les bases syndicales, les délégués de terrain, eux sont restés unis. On les a vu dans les manifs nombreuses! Nos dirigeants ont ajouté, à diverses époques du mépris des insultes à notre endroit! Le "casse toi pauv' c.." de Sarkozy ne s'adressait pas qu'à une personne! Les "sans dent" de Hollande était bien collectif, les riens, les fainéants, les fouteurs de bor..ls, les assistés et autres mots de Macron, étaient de la même veine! Patrons, nous ne seront pas vos nouveaux esclaves! Ni nos enfants et petits enfants!
    11-censuré-repassé
    Impossible de repasser mon commentaire censuré systématiquement. Le bouton REAGIR n'est plus affiché sur le sujet, pour moi! Je ne sais si les autres y ont accès. Problème technique ou nouvelle forme de censure?