Lumibird : sur les 10 euros

Lumibird : sur les 10 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 avril 2020 à 12h49

Lumibird est stable sur les 10 euros ce mardi, alors que le groupe a enregistré au 1er trimestre 2020 un chiffre d'affaires de 21,9 ME, en retrait de 9,4%. Cet écart est surtout lié au calendrier prévu d'exécution des contrats de défense, qui se situaient à un pic au T1 2019 et sont aujourd'hui moins actifs, dans l'attente de la montée en charge des nouveaux contrats. L'épidémie Covid-19 a également impacté le chiffre d'affaires, mais dans des proportions limitées, puisque la continuité de l'activité est assurée pour la majorité des lignes de produits.

A ce jour, le groupe n'est pas en mesure de prévoir l'impact de la crise sanitaire sur le chiffre d'affaires de l'année. L'activité du groupe reste ralentie du fait d'une capacité de production impactée par un effectif de production moins important qu'en activité normale. Le carnet de commande reste fourni et les produits, dans leur majorité, continuent d'être vendus. Les équipes de développement travaillent sur plusieurs projets stratégiques qui pourraient entrer en production à partir du deuxième semestre. Près de 70% des effectifs sont opérationnels, dans des conditions d'hygiène et de sécurité garantissant la sécurité des personnes. L'objectif reste de progresser sur les mesures sanitaires pour être en capacité d'accueillir la totalité des effectifs de production le plus rapidement possible.

A fin mars, la situation financière est saine... La trésorerie, nette des concours bancaires courants, s'élève à 48 millions d'euros et la dette financière à 36,6 ME. Le groupe bénéficie par ailleurs de facilités de financements bancaires à moyen-terme, non tirées à cette date, pour plus de 50 millions d'euros, dont 15 millions de Prêt Garanti par l'Etat accordé récemment, 5 ME de prêt BPI et 29,9 ME de dette d'acquisition mobilisable pour l'opération Ellex. "La stratégie, qui a porté ses fruits ces deux dernières années, reste axée sur un mix de croissance organique et externe sur les 3 marchés porteurs (Lidar, Défense/Spatial et Médical) tout en maintenant et renforçant le leadership technologique", conclut le groupe.

"Cette publication ne permet pas d'extrapoler l'ensemble de l'exercice" estime Portzamparc... "L'impact du Covid-19 sera marqué au T2, mais la base de comparaison sera aussi moins exigeante. Nous abaissons nos estimations 2020 et attendons un CA de 135 ME, contre 138 ME auparavant" précise l'analyste qui reste à "conserver" sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.