Luxe : le coronavirus chinois inquiète

Luxe : le coronavirus chinois inquiète©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 janvier 2020 à 09h18

LVMH (-2,8%), Hermès (-2,5%) et Kering (-3,2%) pointent en net repli en début de séance à Paris, le marché s'inquiétant de la propagation continue d'un nouveau coronavirus en Chine. Pékin a recensé plus de 200 personnes contaminées par ce virus, décelé à Wuhan dans un premier temps avant de se propager à d'autres régions, y compris au-delà des frontières chinoises, et qui peut se transmettre entre humains. Ces informations font craindre un phénomène comparable à l'épidémie de SRAS de 2003 au moment même où plusieurs centaines de millions de Chinois s'apprêtent à voyager à l'occasion du nouvel an lunaire.

Néanmoins, le nouveau virus est probablement moins mortel que le SRAS, selon Adam Kamradt-Scott, professeur associé à l'Université de Sydney. "Il est important de souligner que ce virus provoque actuellement une maladie bénigne chez la grande majorité des personnes qui ont été touchées", a-t-il déclaré dans une interview accordée à 'Bloomberg TV'. "Il y a environ 10% des cas qui ont fini dans un état critique et il y a eu des décès, mais la grande majorité des plus de 200 personnes infectées ont été légèrement malades".

Des craintes qui pèsent donc fortement sur le secteur et font passer au second plan une note d'Oddo BHF qui a débuté le suivi de LVMH, Kering et Hermès avec une recommandation 'achat' et des objectifs respectifs de 471, 654 et 776 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.