LVMH a maintenu une marge opérationnelle courante de 9% au premier semestre

LVMH a maintenu une marge opérationnelle courante de 9% au premier semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 juillet 2020 à 18h10

Le groupe LVMH a réalisé au premier semestre 2020 des ventes de 18,4 milliards d'euros, en recul de 27 %. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 28 % par rapport à la même période de 2019. Le groupe de luxe se félicite d'une bonne capacité de résistance dans un environnement économique fortement perturbé par la grave crise sanitaire ayant entraîné l'arrêt des voyages internationaux et la fermeture des boutiques et des sites de production dans la plupart des pays durant plusieurs mois.

Le groupe d'activités Mode et Maroquinerie enregistre notamment une baisse de 24% de ses ventes à périmètre et devises comparables au premier semestre 2020 à 7,99 milliards d'euros, tout en conservant une marge opérationnelle courante de 22%.

Au second trimestre, les ventes de LVMH sont en recul de 38 % à périmètre et devises comparables par rapport à la même période de 2019. Même si des signes encourageants de reprise sont observés en juin pour plusieurs activités du groupe, les ventes sont en baisse sensible aux Etats-Unis et en Europe sur le trimestre. L'Asie connaît pour sa part une amélioration notoire des tendances, avec en particulier un fort rebond en Chine.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2020 s'établit à 1,671 milliard d'euros (5,3 milliards un an plus tôt) et fait ressortir une marge opérationnelle courante de 9% (21,1% au premier semestre 2019). Les rentabilités de Louis Vuitton, Christian Dior et Moët Hennessy se maintiennent à un niveau élevé mais le bénéfice net recule à 522 millions d'euros (3,27 milliards un an plus tôt).

" Tandis que des signes vigoureux de reprise de l'activité se font sentir depuis le mois de juin, nous restons très vigilants pour le reste de l'année ", a déclaré le PDG, Bernard Arnault. L'impact de l'épidémie sur les ventes et les résultats annuels ne peut en effet pas être précisément évalué à ce stade, sans connaître le calendrier de retour à la normale dans les différentes zones d'implantation du groupe. Après un second trimestre très affecté par la crise, LVMH espère que la reprise se matérialisera graduellement au second semestre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.