LVMH : quel objectif ?

LVMH : quel objectif ?
LVMH luxe logo

Boursier.com, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 16h57

Un acompte sur dividende de 2 Euros par action LVMH au titre de l'exercice 2018 a été mis en paiement ce jeudi 6 décembre. En 2017, l'acompte était de 1,60 Euro, avec au final un solde de 3,40 Euros versé en avril dernier, soit 5 Euros au total. Côté brokers, JP Morgan reste à "surpondérer" sur le dossier, mais avec un cours cible ajusté à 335 euros, contre 360 euros précédemment...
L'équipe d'analystes de Bryan Garnier avait auparavant fait le point sur le compartiment du luxe à l'aune des derniers développements économiques qui font craindre un net ralentissement du commerce mondial en 2019. Le bureau de recherche veut rester optimiste pour les groupes évoluant dans cet univers sectoriel alors que la croissance du marché mondial du luxe, qu'il attendu autour de 8-9% en 2018, devrait se maintenir à bon rythme en 2019 (+6% estimés).

Deux piliers majeurs

Bryan Garnier identifie deux piliers majeurs pour le développement de la filière l'an prochain et les millésimes suivants : la Chine (et plus généralement la clientèle chinoise) ainsi que l'essor des canaux digitaux. En filigrane, les millennials et la génération Z s'affirmeront comme les moteurs de la dynamique de l'industrie sur 2018-2025 en représentant à la fin de cette période 55% du marché mondial en représentant 130% de la croissance enregistrée.
Les françaises attractives

Fort de cette analyse, le broker continue de conseiller les valeurs française Hermès, Kering et LVMH à l'achat, avec des objectifs fixés à 525, 545 et 335 euros respectivement...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.