LVMH / Tiffany : un accord à 131,5$ par action ?

LVMH / Tiffany : un accord à 131,5$ par action ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 22h10

LVMH et Tiffany vont-ils trouver un terrain d'entente et éviter de passer devant les tribunaux pour régler leur conflit ? L'hypothèse a pris de l'épaisseur mercredi, après que plusieurs articles de presse eurent fait état de pourparlers entre les deux acteurs autour d'un nouveau prix qui conviendrait aux deux parties.

Selon des sources citées par 'Bloomberg', Tiffany chercherait à obtenir environ 132 dollars par action. Le 'Wall Street Journal' a pour sa part annoncé que les deux parties étaient tout proches d'un accord sur la base d'un prix de 131,50$ par titre. Selon les sources du 'WSJ', le Conseil du groupe américain devait se réunir dans la journée pour discuter des nouveaux termes de l'offre de LVMH. Mercredi soir, deux sources proches du dossier citées par 'Reuters' évoquaient elles aussi un prix de 131,50$ par action, précisant que les deux groupes seraient proches d'un accord, et qu'une annonce officielle pourrait intervenir dès ce jeudi.

LVMH avait annoncé en novembre dernier un accord avec Tiffany sur le rachat du joaillier américain pour 135$ par action en numéraire, soit un total de 16,2 milliards de dollars (environ 14,7 MdsE), la plus grande acquisition jamais réalisée par le groupe de luxe.

Mais les deux groupes sont en conflit depuis que LVMH a annoncé début septembre qu'il ne pouvait pas "en l'état" mener à bien son projet de rachat, reprochant à l'Américain des erreurs de gestion et des performances commerciales insuffisantes. Le numéro un mondial du luxe a également évoqué une lettre du ministre de l'Europe et des affaires étrangères qui, en réaction à la menace de taxes sur les produits français formulée par les États-Unis, a demandé au groupe de différer l'acquisition au-delà du 6 janvier 2021.

A la suite de cette annonce, le joailler a décidé d'intenter une action en justice contre LVMH, affirmant que le groupe français a délibérément bloqué l'obtention des autorisations antitrust pour son rachat et a utilisé d'autres tactiques dilatoires pour le forcer à renégocier l'accord. LVMH a par la suite également engagé une procédure judiciaire contre sa cible. Un procès sur le litige opposant les deux sociétés est prévu pendant quatre jours à compter du 5 janvier prochain devant un tribunal du Delaware.

"L'impasse entre LVMH et Tiffany semble être résolue... Les parties parlent enfin d'une réduction de prix par rapport au niveau de 135 dollars par action précédemment convenu. Il semble plus probable, à ce stade, qu'ils trouvent un terrain d'entente", a déclaré à 'Bloomberg' Luca Solca, analyste chez Sanford C. Bernstein.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.