M2i : le résultat net tombe à 0,5 ME pour 2019

M2i : le résultat net tombe à 0,5 ME pour 2019
euro monnaie devise flamme feu

Boursier.com, publié le lundi 04 mai 2020 à 06h40

L'activité du groupe M2i a été fortement été impactée, au 4e trimestre, par les grèves qui ont provoqué de nombreuses annulations et le gel des prises de commandes. Les ventes du groupe, sur cette période historiquement la plus élevée de l'année, se sont ainsi établies à 14,5 millions d'euros, en recul de -13,6% par apport à l'année précédente.

Au total, sur l'ensemble de l'année 2019, le chiffre d'affaires de M2i atteint 45,9 ME, soit un niveau comparable à l'année précédente.

En terme de résultat, ce revirement brusque s'est opéré alors que de nombreuses charges opérationnelles avaient d'ores et déjà été engagées (réservations fermes des formateurs et locations de salles extérieures, dimensionnement de personnel pour suivre une croissance moyenne supérieure à 10%). Le manque à gagner de chiffre d'affaires, ajouté à ces charges engagées d'avance, expliquent une très large partie de la baisse du résultat opérationnel courant entre 2018 et 2019 qui passe de 3,4 ME à 1,5 ME.

Après prise en compte de 0,5 ME de charges liées notamment à un litige fiscal dont l'origine date de 2015-2017, le résultat opérationnel atteint 1,03 ME en 2019 (3,17 ME un an plutôt). Le résultat financier passe de -0,05 ME 2018 à -0,22 ME en 2019 en raison de la nouvelle application de la norme IFRS16 liée aux locations longue durée et en particulier aux baux commerciaux, qui sont désormais retraités en actifs immobilisés, avec un impact comptable sur l'année de -0,15 ME.

La charge d'impôts s'établit de façon normative à -0,37 ME contre +0,27 ME en 2018 où elle avait bénéficié d'un impôt différé de +0,62 ME lié à l'application des normes IFRS.

Au final, le résultat net du groupe atteint 0,5 ME (3,5 ME en 2018).

Le groupe disposait au 31 décembre 2019, d'une trésorerie disponible significative de 6,7 ME.

Perspectives

Après avoir d'abord constaté mi-janvier un retour progressif à la normale de son activité, avec la fin annoncée des grèves liées à la réforme des retraites, le groupe anticipait de pouvoir reprendre alors sa stratégie naturelle de croissance interne forte sur tous ses axes de développement, avec des prises de commandes qui montraient un retour de la croissance dès le mois de mars 2020.

En réalité, début mars, les circonstances exceptionnelles provoquées par la crise sanitaire du COVID-19 et les recommandations gouvernementales ont contraint M2i à fermer l'accès au public de l'ensemble de ses 35 centres en France et en Espagne pour ses formations en présentiel.

En terme d'activité, cette période a immédiatement eu pour elle, comme pour toutes les sociétés comparables du secteur, un impact significatif sur son chiffre d'affaires et sur ses résultats.

Pour répondre à la nouvelle demande du marché lié au confinement, M2i a immédiatement mis en place, avec ses experts technologiques et pédagogiques, des solutions performantes permettant à ses clients de suivre à distance et avec la même qualité tous les cours IT, Digital et Management qui habituellement étaient réalisées en présentiel. Plus de 2.400 cursus sont ainsi désormais disponibles sous cette modalité télé-présentielle de Classe à Distance.

A ce stade, les ventes du Groupe, depuis le 16 mars 2020, date de début du confinement, sont en très fort recul.
En termes financiers, tous les effectifs du groupe sont, depuis le 16 mars 2020, sauf exception, en télétravail, en arrêt maladie pour garde d'enfants, ou en chômage partiel ou total.

La mise en place des mesures gouvernementales d'aide aux entreprises devrait permettre à l'entreprise de passer cette crise de façon à pouvoir rebondir fortement dès la fin de la pandémie. Le groupe s'est préparé pour pouvoir profiter à plein d'un éventuel rebond de ses ventes sous forme distanciel ou présentiel dès la réouverture possible de ses agences.

Le groupe n'a pas à ce jour de visibilité sur l'évolution à court terme de son niveau de facturation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.