Madvertise choisit Andrew Vile pour déployer l'offre Madvertise et Sync aux Etats-Unis

Madvertise choisit Andrew Vile pour déployer l'offre Madvertise et Sync aux Etats-Unis©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 février 2021 à 18h24

Madvertise, l'AdTech française dédiée à la publicité sur mobile, poursuit son développement commercial à l'international et s'appuie sur son rapprochement avec SYNC pour initier un nouveau territoire. Andrew Vile, qui a rejoint l'équipe US de son partenaire en tant que Sales Manager, aura pour mission de commercialiser auprès des agences médias l'offre commune de SYNC et Madvertise aux Etats-Unis. Andrew Vile saura par son expertise en vente stratégique, sa connaissance des agences médias et sa motivation, déployer les solutions et développer des relations clients et prospects aux USA.

Madvertise, l'AdTech française dédiée à la publicité sur mobile, poursuit son développement commercial à l'international et s'appuie sur son rapprochement avec SYNC pour initier un nouveau territoire. Andrew Vile, qui a rejoint l'équipe US de son partenaire en tant que Sales Manager, aura pour mission de commercialiser auprès des agences médias l'offre commune de SYNC et Madvertise aux Etats-Unis. Andrew Vile saura par son expertise en vente stratégique, sa connaissance des agences médias et sa motivation, déployer les solutions et développer des relations clients et prospects aux USA.

L'offre SYNC, déjà disponible depuis un an sur le territoire américain au travers de sa plateforme de reconnaissance des publicités TV compatible avec tous les réseaux de diffusion, a su conquérir, après des tests concluants, des acteurs majeurs aux USA. Cette offre, qui réalise des performances remarquables avec une augmentation de 300 à 500 % des taux de clic, va ainsi être renforcée et bénéficier de toutes les expertises de Madvertise en matière de publicité mobile ciblée.

"SYNC va pouvoir développer sa présence aux US et faire bénéficier aux deux sociétés, comme déjà en France, des synergies importantes qu'elles s'apportent. D'autres pays sont en cours de déploiement et devraient assurer une progression importante des revenus", indique Damien Bachelot PDG de SYNC.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.