Madvertise : l'EBITDA s'améliore

Madvertise : l'EBITDA s'améliore©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 19h28

Dans un contexte inédit, le pilotage fin des charges opérationnelles du Groupe Madvertise a permis à l'EBITDA de s'améliorer de 55% pour s'inscrire à -216 KE contre -480 KE au 1er semestre 2019.
Au cours de la période, le Groupe a poursuivi son plan d'optimisation des coûts (reconfiguration des bureaux en France et en Italie, réduction des coûts de serveurs, limitation des frais de déplacement...) et réduit de 30% ses achats et charges externes par rapport à l'an passé.
De même, les frais de personnels diminuent de 25% suite à la réorganisation menée sur la filiale italienne et au chômage partiel mis en place pour certains salariés du Groupe sur la période.

L'ensemble de ces mesures fortes permet au Résultat d'exploitation de s'apprécier de 415 KE (+ 53%) pour s'établir à -373 KE (contre -788 KE au 1er semestre 2019). S'inscrivant dans la même tendance positive, le Résultat net s'améliore de 513 KE limitant ainsi la perte du semestre à -492 KE contre -1.005 KE l'an passé.

Sur la période, Madvertise a pris toutes les mesures nécessaires afin de préserver sa trésorerie (chômage partiel et reports d'échéances) et a bénéficié d'un apport en compte courant d'un actionnaire historique pour 450 KE afin d'accompagner ses besoins de financement.

Ainsi, la trésorerie brute au 30 juin 2020 s'apprécie pour s'établir à 610 KE contre 211 KE au 31 décembre 2019. L'endettement financier net ressort à 1.248 KE à fin juin (contre 1.619 KE au 31 décembre 2019).

Depuis la clôture, la cession de l'activité d'agence est venue renforcer la trésorerie du Groupe et les discussions avec les banques se poursuivent pour l'obtention de PGE (Prêts Garantis par l'Etat français) afin de conforter la situation financière de Madvertise. En attendant, le Groupe bénéficie du soutien financier de ses actionnaires historiques pour accompagner ses développements futurs.

Vers une valeur ajoutée porteuse de croissance

Dans un environnement en pleine mutation où le digital a pris une place prépondérante dans les modes de vie, de consommation et de travail, Madvertise dispose d'atouts solides pour devenir l'acteur incontournable des solutions publicitaires pour mobile.

Avec le lancement des nouvelles offres telles que DOOMH en Allemagne qui combine l'affichage digital (panneaux publicitaires) avec la publicité mobile en temps réel et la montée en puissance des partenariats commerciaux signés avec AdColony en Allemagne (l'une des plus grandes plateformes de publicité vidéo au monde) ou Iron.io (spécialiste de la publicité sur réseaux sociaux permettant notamment d'intégrer de la publicité dans les posts des influenceurs), Madvertise entre dans une phase de développement.

Désormais recentré sur ces solutions à forte valeur ajoutée, le Groupe vient de procéder à la cession de la filiale Bemobee et poursuit ses négociations exclusives auprès de la société SYNC, avec laquelle il entretient déjà des relations étroites de collaboration, en vue d'une prise de participation structurante. Le groupe dévoilera les modalités de cette opération et les ambitions du nouvel ensemble une fois l'accord finalisé.

Dans un contexte incertain où l'évolution de la pandémie offre peu de visibilité, le Groupe reste prudent sur les perspectives de ses activités mais demeure pleinement mobilisé pour s'inscrire dans une trajectoire de croissance, au travers d'une nouvelle feuille de route structurée autour d'un projet au coeur de la demande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.