Maisons du Monde prend un gros coup sur la tête à l'ouverture

Maisons du Monde prend un gros coup sur la tête à l'ouverture©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 mars 2018 à 09h20

Le titre Maisons du Monde a sombré jusqu'à 30 euros à l'ouverture parisienne, en baisse de -13%, après des résultats 2017 pourtant salués. Il perd encore 8% à 31,80 euros quelques minutes plus tard, après l'afflux d'ordres vendeurs. Plus que les perspectives en tout cas, qui laissent un sentiment mitigé à des bureaux d'études qui plébiscitaient jusque-là le dossier. Maisons du Monde est en effet le seul dossier de la cote parisienne suivi par au moins dix analystes à afficher 100% d'avis positifs, selon nos pointages. Des petites maisons françaises comme IDMidcaps aux grosses banques américaines comme Goldman Sachs, toutes conseillent à leurs clients d'acheter le titre, avec des objectifs allant de 37 euros chez JP Morgan à 47,50 euros chez Berenberg.

La prévision d'une croissance des ventes de 10% cette année est inférieure aux attentes du consensus (13%), note ce matin Nicolas Kieffer chez Oddo BHF, qui a abaissé ses projections de revenus et de bénéfices pour l'année en cours et la suivante. Son objectif est ajusté en conséquence de 43 à 41 euros, mais il recommande toujours l'achat. Florent Thy-Tine, chez Midcap Partners, était lui aussi plus optimiste sur la croissance 2018. Mais il met surtout cela sur le compte du phasage d'ouverture des nouveaux magasins (plutôt concentrées sur la fin d'année) et reste acheteur en visant 43 euros. Ce phasage a également été mis en avant chez Jefferies par Niraj Amin, qui reste à l'achat en visant 44 euros. "A moyen terme, la stratégie de croissance omnicanale de Maisons du Monde place la société en position idéale pour générer de la croissance organique et gagner des parts de marché", estime l'analyste.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU