Maisons France Confort : bien orienté après le T3

Maisons France Confort : bien orienté après le T3©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 novembre 2017 à 09h59

Dans un volume légèrement supérieur à la normale,Maisons France Confort grappille 0,5% à 60,68 euros ce vendredi matin, porté par la publication de ventes robustes au 30 septembre. Le chiffre d'affaires du constructeur de maisons individuelles au 3ème trimestre 2017 s'établit à 164,1 ME en progression de 27,2% par rapport à l'an dernier en données publiées et en croissance organique de 14,7%.

Au 30 septembre 2017, le chiffre d'affaires total s'élève à 535,6 ME en hausse de 21,4%. A périmètre constant, la croissance s'établit à 14,4%. Cette croissance de la production résulte des performances commerciales enregistrées progressivement depuis le début de l'année 2016, d'une activité rénovation BtoC en croissance et de l'intégration, à compter du 1er mars 2017, de l'activité du Groupe L'Atelier des Compagnons.

Pour l'ensemble de l'exercice 2017, compte tenu du niveau de chantiers en cours, la société confirme une croissance à deux chiffres de sa production. La rentabilité opérationnelle sera, comme annoncé, en nette amélioration par rapport au 31 décembre 2016.

Pas d'ajustements de brokers

Du côté des analystes, c'est le statu quo. Midcap Partners Louis Capital Markets conseille toujours d'acheter Maisons France Confort avec 70 euros dans le viseur, alors que cette publication est en ligne avec ses attentes. "L'exercice 2017 devrait bien être une nouvelle année de forte croissance et d'amélioration très significative des résultats", estime le courtier. Malgré l'incertitude liée à la réduction de la quotité des PTZ accordés en zones B2 et C à partir de l'an prochain (20% contre 40%), le brokers pense que le groupe a les myens de poursuivre son développement grâce notamment à sa stratégie de diversification sur la rénovation.

Même son de cloche chez Portzamparc qui maintient le titre dans sa liste de convictions avec une opinion "acheter" et une cible de 77 euros. "La montée en puissance de l'activité BtoC est une bonne nouvelle", estime le bureau d'analyses dans son point matinal.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU