Marchés : Deliveroo choisit Londres pour son IPO

Marchés : Deliveroo choisit Londres pour son IPO©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 mars 2021 à 23h20

Attendue de longue date, l'introduction en Bourse de la plateforme britannique de livraison de repas Deliveroo se déroulera à la Bourse de Londres, et non à New York ou Amsterdam, qui courtisaient également la licorne britannique.

Attendue de longue date, l'introduction en Bourse de la plateforme britannique de livraison de repas Deliveroo se déroulera à la Bourse de Londres, et non à New York ou Amsterdam, qui courtisaient également la licorne britannique.

Fondé en 2013, Deliveroo a ainsi annoncé jeudi son intention de s'introduire en Bourse à Londres, mais n'a pas donné de date précise, alors que la presse évoquait en février la date du 8 mars pour de possibles annonces.

Assouplissement des règles prévu à la City de Londres

L'annonce du groupe coïncide avec celle gouvernement de Boris Johnson, qui a prévoit d'assouplir les règles encadrant les cotations afin d'attirer à la City les pépites de la "tech" et les sociétés en forte croissance.

Le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak, est même cité dans le communiqué de Deliveroo, où il se félicite en ces termes : "c'est une très bonne nouvelle que ait choisi les marchés britanniques pour la prochaine étape de sa croissance".

Dans le cadre de sa réforme, la Bourse de Londres entend autoriser les SPAC ("special purpose acquisition company"), ces coquilles vides très en vogue, qui s'introduisent en Bourse en vue de faire ensuite des acquisitions.

Droits de vote multiples

En outre, les règles relatives à l'usage des actions à droit de vote multiple seront assouplies, ce qui satisfera les fondateurs des jeunes pousses qui souhaitent garder pendant un certain temps un certain contrôle sur leur entreprise tout en cédant une partie du capital.

Concernant Deliveroo, aucun détail n'a été fourni à ce stade sur le calendrier et les modalités de l'IPO, mais il est clair que son dirigeant et fondateur, Will Shu, entend profiter de la règle autorisant les droits de vote multiples.

La société a en effet précisé vouloir émettre deux types d'actions lors de son IPO, dont des actions à droit de vote multiples, qui seront cotées durant trois ans, a-t-elle précisé.

Valorisation de l'ordre de 7,5 Mds de livres sterling ?

Selon les analystes, l'opération pourrait se dérouler avant la fin du 1er semestre 2021, et pourrait valoriser le groupe jusqu'à 7,5 milliards de livres sterling (soit plus de 10 Mds$ ou 8,3 MdsE). Selon la presse, Goldman Sachs et JP Morgan devraient mener l'IPO alors qu'une demi-douzaine de banques travailleraient sur le deal.

A la mi-janvier, Deliveroo avait levé 180 millions de dollars auprès d'investisseurs existants, dont Durable Capital Partners et Fidelity Management & Research Company. Ce tour de table avait alors valorisé l'entreprise plus de 7 Mds$.

Rentable sur 6 mois en 2020

Basé à Londres, Deliveroo est présent dans 12 pays et 800 villes, et travaille avec quelque 140.000 restaurants, principalement en Europe occidentale, mais aussi en Australie, à Hong Kong, à Singapour et dans les Émirats arabes unis. Outre plusieurs fonds, la société compte Amazon parmi ses actionnaires.

Deliveroo, comme ses concurrents Just Eat, Uber Eats ou DoorDash, a profité de la crise du coronavirus, mais n'a pas encore affiché de bénéfices sur un exercice complet. La société a cependant indiqué avoir été rentable "au niveau opérationnel" pendant six mois en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.