Marchés : du jamais vu depuis 1983 à Wall Street

Marchés : du jamais vu depuis 1983 à Wall Street©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 23 juin 2020 à 14h45

Du jamais vu depuis 1983 ! L'écart de performance entre les trois grands indices boursiers américains en 2020 est tel qu'il faut remonter en 2002 voire en 1983 pour observer pareille situation. La ruée vers les grandes valeurs de la tech américaine permet au Nasdaq Composite d'afficher un gain d'environ 12% depuis le premier janvier, quand, dans le même temps, le Dow Jones Industrial Average recule de 8,8% et le S&P500 cède 3,5%. L'avantage du Nasdaq sur les deux autres indices est ainsi le plus important depuis 1983 alors que la différence entre le S&P 500 et le Dow est la plus grande depuis 2002.

Comme l'explique le 'Wall Street Journal', ces variations contrastées sont avant tout liées à la folle ascension des fameux GAFAM : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Les cinq géants représentent ensemble environ 40% du Nasdaq et 20% du S&P. Mais seuls Apple et Microsoft sont présents dans le Dow Jones.

Le S&P 500 est depuis longtemps considéré comme l'indice le plus large, représentant environ 80% de la capitalisation boursière disponible sur le marché américain. Le DJ, en revanche, ne comprend que 30 actions et est pondéré par les cours plutôt que par la valorisation boursière. Enfin, le Nasdaq Composite, généralement vu comme l'indice technologique de référence, est composé de quelque 2.700 actions.

"Il faut vraiment trianguler les trois différents indices", affirme Susan Schmidt, responsable des actions américaines chez Aviva Investors. "Vous ne pouvez pas dépendre d'un seul indice pour le moment. Vous devez vraiment les considérer tous les trois et savoir ce qu'ils contiennent".

L'absence d'Amazon mais aussi la chute de Boeing expliquent ainsi en grande partie le retard accumulé par le DJ en 2020. Le plongeon du groupe aéronautique a en effet fait chuter l'indice d'environ 926 points, effaçant presque la contribution globale de 1.032 points d'Apple, Microsoft, Home Depot, Visa, Walmart et Intel, montrent les données de 'Dow Jones Market Data'.

Le succès continu du 'Big Five' mais aussi les différentes compositions et modes de calcul des indices apportent un éclairage certain sur cette évolution divergente des trois grands indices de Wall Street.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.