Marchés : journée noire pour la Bourse de Tokyo

Marchés : journée noire pour la Bourse de Tokyo
Après une période d'hésitation, les bourses asiatiques repartent à la hausse, à l'exception de l'indice Nikkei.

Boursier.com, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 08h34

Ce premier octobre restera gravé dans les annales au Japon. Conséquence d'une énorme faille technique, la Bourse de Tokyo a interrompu pour la journée entière l'ensemble des opérations. Japan Exchange Group, l'opérateur du Tokyo Stock Exchange, a déclaré que le problème était dû à un échec du passage aux sauvegardes à la suite d'une panne matérielle. Cette avarie porte en tous cas un énorme coup à l'image de la troisième place boursière mondiale qui apparaît à la traîne en matière de digitalisation.

C'est la première fois que l'ensemble des transactions sont suspendues pour une journée entière à la Bourse de Tokyo à cause d'une faille du système. Les précédents dysfonctionnements du système n'avaient affecté qu'une partie de la journée de négociations. "C'est très problématique - quand des choses comme ça arrivent, la confiance des investisseurs dans le marché japonais s'en ressent", a déclaré à 'Bloomberg', Ryuta Otsuka, stratégiste chez Toyo Securities. "Cela pourrait plus tard peser sur les actions japonaises".

The Tokyo Stock Exchange suspended trading in all stocks this morning, due to a system glitch.https://t.co/TDobt8SfwZ
- Nippon.com (@nippon_en)

En janvier 2010, la bourse de Tokyo a introduit son système Arrowhead, plus rapide, développé par Fujitsu et d'autres sociétés, mais cela n'a pas permis de résoudre tous les problèmes. En 2012, un dysfonctionnement informatique a notamment interrompu la négociation de 241 titres, tandis qu'une erreur de système survenue plus tard dans l'année a mis hors ligne le négoce des produits dérivés. Le porte-parole de Fujitsu, Takeo Tanaka, a déclaré que la société enquêtait sur le dernier problème, mais a refusé de donner plus de détails.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.