Marchés : sursaut d'orgueil de la livre turque

Marchés : sursaut d'orgueil de la livre turque©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 août 2018 à 11h04

La livre turque, qui s'était effondrée depuis vendredi pour toucher un plancher historique, reprend un peu d'étoffe ce mardi suite à l'intervention de la Banque centrale et à l'annonce d'un plan économique.

La Banque centrale de Turquie a précisé qu'elle allait fournir toute la liquidité nécessaire aux banques locales. Elle a réduit de 250 points de base le coefficient de réserve obligatoire en livre turque pour toutes les échéances et abaissé de 400 points de base le coefficient de réserve en devises jusqu'à trois ans d'échéance, afin de donner aux banques un peu d'oxygène. Un plan économique a été annoncé par le ministre des finances Berat Albayrak, qui veut surtout soutenir les banques et les petites entreprises. Enfin, Albayrak doit tenir jeudi une conférence téléphonique avec des investisseurs... des Etats-Unis, d'Europe ou encore du Moyen-Orient, croit savoir un responsable du ministère turc des finances cité par l'agence Reuters.

Rebond à relativiser

Le dollar retombe actuellement de 4% à 6,59 livres turques, après un pic historique de 7,24 inscrit hier. Hier, la livre turque avait perdu près du dixième de sa valeur durant la journée. La parité de clôture hier soir était de 1 dollar américain pour 6,9 livres turques. La monnaie turque a perdu par ailleurs près de la moitié de sa valeur contre le dollar cette année...

Tensions accrues avec les Etats-Unis

La dégradation des relations avec les USA avait précédemment plombé la monnaie turque. La baisse s'était accélérée en fin de semaine dernière avec les sanctions américaines contre la Turquie. Vendredi, le Président américain Donald Trump avait annoncé sur le réseau social Twitter l'autorisation d'un doublement des taxes sur l'acier et l'aluminium concernant la Turquie. "L'aluminium sera désormais taxé à 20% et l'acier à 50%. Nos relations avec la Turquie ne sont pas bonnes en ce moment!", avait expliqué Trump sans ménagement.

Appel au peuple d'Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait demandé quant à lui vendredi aux Turcs de convertir leurs dollars ou leur or éventuel en livre turque, après ces sanctions américaines consécutives à l'échec de négociations pour la libération du pasteur américain Andrew Brunson, soupçonné de terrorisme par la Turquie. Donald Trump avait promis de "larges sanctions" en cas d'échec des discussions, et en l'absence de libération de Brunson. Erdogan estime que la Turquie fait face à une "guerre économique". "Changez les euros, les dollars et l'or que vous gardez sous vos oreillers en livres en vous rendant dans nos banques", avait lancé Erdogan, évoquant une "lutte nationale".

Pour certains spécialistes, l'effondrement de la monnaie turque et la crise économique locale reflètent surtout la mauvaise gestion du pays et son refus de remonter les taux face à l'inflation galopante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.