Marchés : Trump voit Wall Street "monter, monter, monter!"

Marchés : Trump voit Wall Street "monter, monter, monter!"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 février 2019 à 21h15

Alors que Wall Street a désormais effacé en grande partie sa brutale correction de la fin 2018, le président américain Donald Trump s'est une nouvelle fois attribué le crédit de la hausse de la Bourse depuis son élection en novembre 2016.

Dans un tweet très politique, posté mardi, le président américain a ainsi écrit que "si le parti d'opposition (non, pas les Médias) avait gagné l'élection, la Bourse aurait baissé d'au moins 10.000 points depuis cette date. (Or), nous montons, montons, montons !"

Donald Trump n'a pas précisé à quel indice boursier il faisait référence, mais logiquement, il s'agit du Dow Jones, qui évolue actuellement autour de 25.930 points, et a gagné plus de 40% (environ 7.600 points) depuis l'élection présidentielle de novembre 2016, malgré la correction de la fin 2018.

De nombreux facteurs de risque planent sur le marché

Le marché d'actions américain se remet actuellement de son pire mois de décembre depuis la Grande Dépression des années 1930. Le plongeon de l'ordre de 20% des principaux indices a été provoqué fin 2018 par un cocktail de facteurs de risque, dont la craintes d'une guerre commerciale, la perspective d'un recul des bénéfices des entreprises américaines début 2019, ainsi qu'un ton jugé trop "faucon" de la banque centrale américaine.

Par ailleurs, l'effet positif des mesures de baisse d'impôts de Donald Trump devrait s'estomper, tandis que des projets de taxation des programmes de rachat d'actions font craindre l'assèchement d'une partie des liquidités qui ont alimenté la hausse des cours ces dernières années.

Les records boursiers à nouveau en vue ?

Ces dernières semaines, les négociations commerciales ont pris une tournure plus constructive, et la Fed a clairement indiqué qu'elle ferait une pause dans son cycle de hausse des taux, ce qui a permis aux marchés de rebondir vivement. Le Dow Jones et le Nasdaq ont progressé depuis 8 semaines d'affilée, et le S&P 500 a affiché 7 hausses en 8 semaines.

Les trois indices se rapprochent à nouveaux de leurs records établis en 2018. Le Dow Jones évolue à environ 3,5% de son sommet historique et le S&P 500 à 5%, tandis que le Nasdaq composite a plus de chemin à parcourir, soit un peu plus de 8%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.