Marie Brizard Wine & Spirit : l'EBITDA 2017 est désormais attendu entre -11 et -12 ME

Marie Brizard Wine & Spirit : l'EBITDA 2017 est désormais attendu entre -11 et -12 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 13 avril 2018 à 18h22

Marie Brizard Wine & Spirit a annoncé les résultats de ses travaux d'audit interne et externe menés en Pologne, les dernières informations disponibles sur ses résultats 2017 ainsi que sur les travaux de clôture des comptes de l'exercice 2017.

L'EBITDA estimé 2017 est désormais attendu dans une fourchette comprise entre -11 ME et -12 ME contre -6,5 ME redouté en février.

La nouvelle Directrice Générale de la filiale polonaise, Ania Jakubowski, entrée en fonction début janvier 2018, a présenté au conseil d'administration du Groupe un plan d'actions détaillé et articulé autour de cinq initiatives majeures :

- La distribution : renforcement des réseaux de distribution afin de tenir compte de l'importance du commerce traditionnel en Pologne et approfondissement des partenariats avec la grande distribution.

- L'organisation : renforcement des équipes commerciales, avec notamment la mise en place et l'augmentation des fonctions support.

- Le positionnement produits : réaffirmation du focus commercial sur la vodka et le whisky, au travers de Krupnik et de William Peel; accélération sur les segments les plus rentables du marché que sont les vodkas aromatisées et les déclinaisons de formats; déploiement sélectif du portefeuille premium ; enfin, renforcement des opérations d'activation en magasins.

- Les opérations : mise en service dans les prochains mois de la distillerie de Lancùt.

- Les processus : déploiement de processus et d'outils de contrôle, notamment dans le cadre du déploiement de l'ERP.
Ces initiatives devraient permettre de stabiliser les activités en Pologne. Ainsi, après un exercice 2017 très dégradé, 2018 sera une année de transition et ce plan d'actions vise le redressement progressif des opérations du Groupe en Pologne.

Le groupe considère que ces initiatives devraient permettre de stabiliser les activités en Pologne. Ainsi, après un exercice 2017 très dégradé, 2018 sera une année de transition et ce plan d'actions vise le redressement progressif des opérations en Pologne.

Dans ce contexte, les comptes 2017 ne pourront pas être arrêtés par le Conseil d'administration d'ici le 30 avril 2018. En conséquence, la publication des comptes 2017, du rapport financier annuel et du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 est reportée et le groupe a corrélativement obtenu l'autorisation de réunir son assemblée générale annuelle d'approbation des comptes après le 30 juin 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.