Marie Brizard Wine & Spirits : recouvrement d'un complément d'une créance à Trinidad et Tobago, à hauteur de 6,7 ME

Marie Brizard Wine & Spirits : recouvrement d'un complément d'une créance à Trinidad et Tobago, à hauteur de 6,7 ME
Logo de la société Marie Brizard

Boursier.com, publié le vendredi 03 juillet 2020 à 17h32

MBWS Ltd, filiale du Groupe à Trinidad, a reçu en date du 26 juin 2020, un complément de remboursement de sa créance détenue sur Clico Investment Bank situé en Trinidad et Tobago, à hauteur de 50,8 millions de dollar trinidadiens, soit environ 6,7 ME. Ce montant sera converti dans des délais qui tiennent compte de la liquidité faible pour cette devise, ce qui n'aura donc pas d'impact immédiat sur la trésorerie à bref délai du Groupe. Cette créance avait été intégralement dépréciée dans les comptes du Groupe...

Rappel historique concernant la créance : un placement d'une valeur initiale de 25 ME avait été effectué le 10 juillet 2006 pour une durée de 2 ans sous la forme d'un billet de trésorerie à rémunération fixe auprès de l'établissement Clico Investment Bank situé à Trinidad et Tobago, et filiale du groupe CL Financial, alors actionnaire de MBWS. Arrivé à échéance le 10 juillet 2008, le billet n'a pas été remboursé. A la fin de l'exercice 2008, le groupe CL Financial a été nationalisé et la banque CIB mise en liquidation en 2011. En conséquence, le billet a été déprécié en totalité, soit 27 813 KEUR (principal et intérêts) dans les comptes de l'exercice 2012 de MBWS. Les initiatives prises par la société, en tant que créancier de CIB, avait déjà permis de recouvrer une première partie de la créance entre juin et décembre 2018, à hauteur de 13,4 ME environ (107,9 millions de dollars trinidadiens).

Point sur le financement du Groupe

Dans le cadre de l'accord modifié conclu le 13 mai 2020, qui s'est traduit par la mise à disposition de la part de COFEPP le 25 mai 2020 d'une avance en compte courant d'un montant de 6 millions d'euros au bénéfice de MBWS, l'avance en compte courant complémentaire pour un montant maximum de 4 millions d'euros, permettant de faire face aux besoins de trésorerie du Groupe MBWS jusqu'au 15 juillet 2020, sous réserve d'acceptation de la COFEPP et sur justificatif des besoins de trésorerie concernés, n'est pas réalisée à ce jour. Les discussions se poursuivent par ailleurs pour tenter de lever l'ensemble des conditions suspensives relatives à l'Avance no2, et en particulier la condition de modification du contrat de fourniture vrac de Scotch Whisky, dont la réalisation demeure incertaine à ce jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.