Mastrad flambe après la publication

Mastrad flambe après la publication
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 09h12

Mastrad bondit de plus de 30% ce matin suite à la publication financière du groupe. Le chiffre d'affaires groupe consolidé s'établit à 4,7 ME, en hausse de 85% sur le premier semestre de l'exercice par rapport au premier semestre de l'exercice précédent, supérieur aux anticipations. Une croissance du chiffre d'affaires de plus de 100%, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, est attendue sur le 3ème trimestre de l'exercice en cours.

Sur le premier semestre, le CA France, 1,90 ME, en hausse de 22%, bénéficie de l'engouement des consommateurs pour le fait maison, catalysé par la crise sanitaire. Pour les mêmes raisons le CA aux Etats-Unis (hors B to B), 0,4 ME, est en hausse de 30%. Le chiffre d'affaires export (hors USA), 0,8 ME, est lui en hausse de 10%, pénalisé par les mesures sanitaires draconiennes en Europe. Enfin, le CA BtoB, principalement effectué aux USA, a très bien démarré et représente sur le semestre écoulé un CA de 1,7 ME représentant 36% du chiffre d'affaires groupe.

La croissance du chiffre d'affaires pour le semestre en cours est très bien orientée et même s'il est difficile dans le contexte actuel d'anticiper le moyen terme, le groupe estime pour le trimestre en cours "une croissance d'au moins 100% du CA consolidé par rapport à N-1 et une forte croissance sur l'ensemble de l'exercice, clos au 30/06/21 tout en maintenant, à minima, ses taux historiques de marge brute". Le groupe accélère ses investissements en R&D et marketing tout en visant la rentabilité nette.

Mathieu Lion, PDG du groupe, ajoute : "malgré des investissements et recrutements substantiels afin de conserver notre avance dans le secteur très porteur de la cuisine connectée, le bon semestre écoulé et la très bonne croissance de notre carnet de commandes et de notre marché nous conforte dans la perspective d'un exercice en forte croissance et du retour à la rentabilité".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.