Matières premières : ça chauffe pour le cacao

Matières premières : ça chauffe pour le cacao©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 17h41

Le marché du cacao est en proie à de vives tensions depuis quelques jours sur les places internationales. Le cours de cette denrée agricole a culminé à 2.550 dollars ce mercredi à New York, en hausse de 0,65%, portant à 25% l'inflation sur un an glissant, sur fond d'inquiétudes sur l'approvisionnement d'origine ouest-africaine.

La tendance haussière est accentuée par les dernières informations sur la récolte ghanéenne. Le Ghana Cocoa Board a annoncé cette semaine que la production du pays n'atteindra que 700.000 tonnes sur la campagne 2017/2018, contre une précédente estimation de 850.000 tonnes. En cause, les conditions météorologique particulièrement sèches qui ont réduit les rendements des plantations.

Cette mauvaise nouvelle s'ajoute au newflow négatif sur la production cacaoyère ivoirienne, alors que des projets gouvernementaux visent à supprimer 100.000 ha plantées en cacao, dans le cadre d'un programme de déguerpissement dans les forêts classées. Le Ghana et la Côte d'Ivoire fournissent à eux deux près des 2/3 des fèves produites dans le monde.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU