Mauna Kea Technologies : corrige après les comptes

Mauna Kea Technologies : corrige après les comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 23 avril 2021 à 16h46

Mauna Kea Technologies chute de près de 10%, à 1,5 euro, alors que le groupe a vu sa perte d'exploitation courante diminuer de 1,1 million d'euros en 2020, pour atteindre 12 millions d'euros. La perte nette a reculé de 2,5 millions d'euros, pour se situer à 12,8 millions d'euros... Le chiffre d'affaires total du premier trimestre 2021 s'est élevé à 1,6 million d'euros, soit une hausse de 7% par rapport à l'année précédente. Les résultats des ventes du premier trimestre ont été stimulés par une augmentation de 14% des ventes de consommables et une augmentation de 9% des ventes de services, partiellement compensées par une diminution de 2% des ventes de systèmes, par rapport au premier trimestre 2020 En supposant que la reprise mondiale des biens d'équipement se poursuive, la société prévoit pour 2021 une augmentation des ventes de l'ordre de 25 à 30% en glissement annuel...

Mauna Kea Technologies chute de près de 10%, à 1,5 euro, alors que le groupe a vu sa perte d'exploitation courante diminuer de 1,1 million d'euros en 2020, pour atteindre 12 millions d'euros. La perte nette a reculé de 2,5 millions d'euros, pour se situer à 12,8 millions d'euros...
Le chiffre d'affaires total du premier trimestre 2021 s'est élevé à 1,6 million d'euros, soit une hausse de 7% par rapport à l'année précédente.
Les résultats des ventes du premier trimestre ont été stimulés par une augmentation de 14% des ventes de consommables et une augmentation de 9% des ventes de services, partiellement compensées par une diminution de 2% des ventes de systèmes, par rapport au premier trimestre 2020
En supposant que la reprise mondiale des biens d'équipement se poursuive, la société prévoit pour 2021 une augmentation des ventes de l'ordre de 25 à 30% en glissement annuel...

Au 31 décembre 2020, Mauna Kea disposait d'un solde de trésorerie de 8,6 ME pour un montant de dette à long terme de 26,2 ME. La variation de la trésorerie au cours de la période de l'année 2020 se décompose en 8 ME de trésorerie provenant des activités d'exploitation, 1 ME de trésorerie provenant des activités d'investissement, compensée partiellement par une trésorerie de 7,7 ME provenant des activités de financement.

Après avoir effectué un examen de son risque de liquidité, la société considère qu'elle est en mesure de faire face à ses échéances de trésorerie jusqu'au second trimestre 2022. Parmi les derniers avis de brokers, Oddo BHF a ramené le curseur de 3 à 2,5 euros, tout en restant à 'surperformer' sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.