MBWS : la perte des activités poursuivies se réduit à 5,5 ME

MBWS : la perte des activités poursuivies se réduit à 5,5 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 20h23

A 169,1 millions d'euros, la légère amélioration de 2% du chiffre d'affaires consolidé enregistrée en 2020 reflète le contexte de pandémie ayant favorisé les ventes de vrac mais ayant très fortement impacté l'activité Marques, à la suite des mesures gouvernementales restrictives dans la majorité des marchés où le Groupe MBWS opère.

A 169,1 millions d'euros, la légère amélioration de 2% du chiffre d'affaires consolidé enregistrée en 2020 reflète le contexte de pandémie ayant favorisé les ventes de vrac mais ayant très fortement impacté l'activité Marques, à la suite des mesures gouvernementales restrictives dans la majorité des marchés où le Groupe MBWS opère.

La hausse du chiffre d'affaires et l'impact des ventes de vrac à des prix attractifs ont favorisé la progression du taux de marge brute qui s'élève à 42,4% pour l'exercice 2020 (41,3?% à fin 2019).

Dans le cadre de sa politique commerciale volontariste centrée sur la valeur, le Groupe a réduit en 2020 ses dépenses promotionnelles par rapport à l'année précédente. Il recueille également le fruit des différentes mesures structurelles mises en place depuis 2019. Elles se traduisent par un Ebitda de 10,6 ME en 2020 (-3,5 ME en 2019 retraité IFRS 5). Toutes les régions affichent un Ebitda positif.

Le résultat financier s'élève à 1,6 ME. Après une charge d'impôt de 1,5 ME, le résultat net toutes activités (part du Groupe) s'élève à -38,4 ME en 2020 (-65,9 ME au 31 décembre 2019), traduisant une diminution significative de la perte nette résultant des activités poursuivies qui ressort à -5,5 ME fin 2020 (-30,2 ME au 31 décembre 2019). Les pertes nettes des activités cédées ou en cours de cession sont de -32,9 ME au 31 décembre 2020 (-35,7 ME en 2019).

Bilan au 31 décembre

Les capitaux propres part du Groupe s'élèvent à 66,3 ME au 31 décembre 2020 (93,7 ME à fin 2019). Cette variation s'explique principalement par la prise en compte du résultat net consolidé négatif de l'exercice et de la variation des réserves de consolidation, dont notamment la sortie des réserves de conversion liées aux entités polonaises.

A fin décembre 2020, l'endettement financier net du Groupe s'élève à 43,6 ME, en baisse de 3,1 ME par rapport à 2019, principalement dû à la diminution des financements court terme, notamment en France et en Pologne. En particulier, le Groupe a bénéficié de reports de charges dans le cadre des aides gouvernementales Covid ainsi qu'à la suite de la mise en oeuvre fin 2020 d'un nouveau moratoire concernant une partie des charges fiscales et sociales sur un périmètre France.

A la suite de la réalisation de l'augmentation de capital, la position financière nette du Groupe s'élève au 31 Mars 2021 à +59,7 ME.

Perspectives

Malgré les difficultés liées à la pandémie mondiale, le Groupe a mis en oeuvre l'exécution opérationnelle de son plan, en priorisant les opérations contribuant à l'amélioration de la rentabilité de ses activités pour un retour progressif à un Ebitda positif. Il s'est attaché à créer les conditions d'un développement rentable de son portefeuille de marques ainsi que des zones commerciales où il est présent avec un focus systématique dans la stratégie commerciale sur l'approche valeur vs volume, notamment en France, aux USA et en Lituanie.

Même si l'année 2020 peut présenter des résultats encourageants dans un contexte de pandémie assez disruptif, le maintien pour le moment conjoncturel de ses impacts sur le début de l'année 2021 ainsi que les conséquences probablement plus durables sur les modes de consommation obligent le groupe à rester prudent sur sa feuille de route pour 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.