MBWS : poursuit sa quête de performance

MBWS : poursuit sa quête de performance©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 juillet 2019 à 21h07

Le chiffre d'affaires non audité du 2e trimestre 2019 de MBWS s'élève à 104 ME, en repli de -3,4% à taux de change et à périmètre constants par rapport au 2e trimestre 2018. Il porte à 185,6 ME les ventes du 1er semestre 2019.

"Au 1er semestre, le chiffre d'affaires des Activités Marques affiche une progression solide. En France, conformément au déploiement d'une stratégie commerciale centrée sur la valeur, le chiffre d'affaires est en retrait au profit d'une meilleure rentabilité des ventes réalisées. En Pologne, les accords de distribution signés en 2018 ont poursuivi leur montée en puissance progressive", commente Andrew Highcock, Directeur Général de Marie Brizard Wine & Spirits.

En ligne avec l'ambition affichée de regrouper leurs moyens en cas de bénéfice partagé, Marie Brizard Wine & Spirits et COFEPP ont décidé de mettre en commun leur distribution dans différentes géographies. En plus du projet de redéploiement de la force commerciale en France annoncée le 20 juin dernier, Marie Brizard Wine & Spirits a confié la distribution de ses produits en Espagne à Bardinet Espagne, et COFEPP a confié la distribution de son portefeuille de produits en Scandinavie à la filiale locale du Groupe, MBWS Scandinavia. "Ces décisions répondent à une logique de taille critique, d'absorption des frais fixes des structures de distribution locales et donc de rentabilité", indique Andrew Highcock : "Nous allons poursuivre le déploiement de notre stratégie et l'adaptation de notre organisation qui nous permettront de retrouver à moyen-terme une croissance rentable".

Perspectives

Marie Brizard Wine & Spirits confirme les objectifs fixés dans son plan stratégique couvrant les années 2019 à 2022, de renouer progressivement avec la rentabilité et de créer les conditions nécessaires à une croissance future, en vue d'atteindre un Ebitda situé entre 13 et 19 ME en 2022.

Les discussions avec les partenaires bancaires du Groupe se poursuivent. Le Groupe a obtenu leur accord sur une demande de prorogation du maintien du sursis à l'exigibilité anticipée du prêt moyen terme jusqu'au 30 juin 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.